Biocarburant Le procédé Futurol, bioéthanol deuxième génération, prêt à la commercialisation

HB Terre-net Média

Futurol, projet destiné à produire de l’éthanol de deuxième génération, va passer à l’échelle industrielle.

Dans les temps, le projet Futurol passe à l'étape commercialisationDans les temps, le projet Futurol passe à l'étape commercialisation. (©Collective du bioéthanol)

Depuis ses débuts, le procédé Futurol, de production de bioéthanol de deuxième génération, a été amélioré de manière à maximiser les rendements de conversion et les concentrations en éthanol produit. « L’ensemble des recherches a abouti à trois acquis majeurs qui font que le procédé est maintenant commercialisable : la diminution du prix de revient, de bonnes performances techniques et environnementales, le large éventail des sources de matières premières », se félicite Jean Tayeb, responsable du projet Futurol à l’Inra. Toutes ces innovations ont permis de diviser le prix de revient du bioéthanol d’un facteur huit environ, par rapport au prix calculé au début du projet, ce qui permettrait de commercialiser l’éthanol à un prix voisin de celui de l’essence.

Le pilote inauguré en 2011 sur le site de Pomacle-Bazancourt, près de Reims, permet la production de 300 litres d’éthanol par jour soit 100 tonnes par an. Le passage au niveau industriel entraîne un changement d’échelle d’un facteur 600 avec une production de 60 à 80.000 de tonnes par an. Une étape intermédiaire de prototype sera donc nécessaire. Elle se base sur le savoir-faire issu des réalisations industrielles de première génération car le procédé Futurol est adaptable à la configuration de ce type d’usine.

Les études environnementales ont montré que la production d’éthanol par le procédé Futurol permettait de respecter les normes européennes fixées à l’horizon 2020 pour les biocarburants. En effet, l’économie en gaz à effet de serre calculée est de 75 % pour le miscanthus et 60 % pour la paille, par rapport aux carburants fossiles.

Viable sur les plans économique et environnemental, le projet Futurol peut donc passer au stade industriel. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous