Revenus des agriculteurs
« Cri d'alarme » lancé par des agriculteurs en Ille-et-Vilaine

« Nos marges partent en fumée », « France, veux-tu encore de tes paysans ? », pouvait-on lire notamment sur les banderoles des manifestants, apparaissant sur des photos diffusées sur twitter.

« On veut alerter sur notre pouvoir d'achat. On ne peut pas continuer comme ça : les matières premières et les charges augmentent et le prix de nos productions n'augmente pas », a expliqué par téléphone à l'AFP Cédric Henry, président de la Fdsea d'Ille-et-Vilaine, réuni avec quelques dizaines d'agriculteurs sur un rond-point à Plélan-Le-Grand, près de la quatre voies Rennes-Lorient, où ils avaient allumé un feu de palettes. Huit rassemblements au total étaient programmés en différents points du département.

« À quand une rémunération digne ? Il nous faut maintenir les agriculteurs encore en place et motiver les jeunes à s'installer et à renouveler les générations. Pour ce faire, commençons déjà par les rémunérer à la hauteur du travail fourni (...), un travail de qualité qu'ils n'ont jamais cessé d'exercer, quelle que soit la situation du pays », ont affirmé les deux syndicats dans un communiqué.

« Lassitude, déception, saturation, sont autant de sentiments qui envahissent nos campagnes », selon le communiqué. « Où sont donc passés les discours sur la souveraineté alimentaire ? Certainement partis en fumée avec les espoirs des agriculteurs (...) Cette situation ne peut plus durer », ajoute le communiqué.

Inscription à notre newsletter
a lire également

Déja 16 réactions