Ukraine

Crise en Ukraine - O. Bouillet, Agritel « Si la situation se complique il faut s'attendre à de nouvelles hausses »

« Si la situation se complique il faut s'attendre à de nouvelles hausses »
Comme à leur habitude, les marchés des céréales n’ont pas tardé à réagir à la crise en Ukraine en affichant une hausse de la tonne de blé de 7 € lundi 3 mars. Est-ce la traduction d’un mouvement spéculatif ou l’amorce d’une tendance de fond ? Réponses d’Olivier Bouillet, directeur exécutif à l’international d...

Chicago Les cours agricoles poursuivent leur envolée

Les cours agricoles poursuivent leur envolée
Les cours du blé ont poursuivi leur nette progression mardi à Chicago, soutenus par des craintes sur la qualité du blé d'hiver américain, dans un marché surveillant toujours l'Ukraine. Le maïs et le soja se sont aussi fortement appréciés.

Colza Le marché européen en forte hausse

PARIS, 03 mars 2014 (AFP) - Le marché du colza européen est en forte hausse lundi paniqué par la dégradation de la situation militaire en Ukraine comme l'est celui des autres matières premières agricoles, et prend près de 6 euros à la mi-journée.

Billet d'humeur Emeutes en Ukraine

Les récents évènements en Ukraine ajoutent à la confusion qui règne de manière structurelle sur ce pays. Partagé entre les pro-occidentaux et les pro- russes, ce pays a toujours connu une histoire mouvementée. Quelles conséquences pour nos marchés ?

Grandes cultures Ukraine, Russie, Kazakhstan un trio puissant sur les marchés

Ukraine, Russie, Kazakhstan un trio puissant sur les marchés
Le bassin mer Noire a toujours été parmi les greniers de l’Eurasie. Qu’en est-il cette année après l’hiver très rude qu’ont traversé les pays de l’Est ? Pierre Begoc, directeur exécutif Europe de l’Est de la société Agritel, évoque les troubles créés par les conditions hivernales, les conséquences pour les ex...