Service de remplacement Banque populaire et SR France s’associent pour booster leur notoriété

Terre-net Média

Service de remplacement France, l’association nationale qui fédère les plus de 400 structures locales de remplacement des agriculteurs, s’associe avec Banque populaire pour accroître sa visibilité auprès des agriculteurs, et les inciter à « oser » utiliser ses services.

Mickaël Le Nezet, directeur adjoint de Banque populaire en charge des marchés professionels, et Julien Marre, président de Service de remplacement France Mickaël Le Nezet, directeur adjoint de Banque populaire en charge des marchés professionnels, et Julien Marre, président de Service de remplacement France (©Terre-net Média)

C hacune des deux structures veut accroître sa notoriété au sein du secteur agricole. Et c’est un échange de bons procédés que Service de remplacement France, l’association qui regroupe 435 groupements d’employeurs pour assurer le remplacement des agriculteurs, a signé avec Banque populaire mardi 10 février 2015.

Les deux structures ont scellé un partenariat de visibilité, consistant en la production et la diffusion de vidéos de promotion des services de remplacement auprès des agriculteurs. Cette campagne de communication s’appuiera sur un maître-mot : « Osez ! ». « Osez prendre du temps l’esprit libre, osez vous former sereinement, osez anticiper les coups durs, osez vous faire remplacer… » : huit spots vidéo seront progressivement relayés par l’association sur son site, et par le réseau Banque Populaire, notamment au cours du Sima, qui se déroulera au parc expo de Villepinte du 22 au 26 février prochains.

« Nous voulons que les agriculteurs qui n’ont jamais profité des services de remplacement, quel que soit le motif, les découvrent et les utilisent. Nous voulons casser les idées reçues, notamment sur le financement et le fonctionnement », explique Julien Marre, jeune agriculteur et président de Service de remplacement France.

L’évolution des structures d’exploitations agricoles vers les formes sociétaires ont engendré un développement continu de l’activité des services de remplacement. « La mise à disposition de remplaçants pour les agriculteurs, éleveurs pour les deux tiers d’entre eux, a augmenté de 30 % en 10 ans », a-t-il expliqué lors de la signature du partenariat.

En 2014, 610.000 journées de remplacement, dont un tiers pour congés, ont été effectuées par les 13.000 salariés des services de remplacement, pour quelque 73.000 agriculteurs adhérents au service.

Banque populaire veut accroître sa présence en agriculture

« Une journée de remplacement coûte 140 € », indique Franck Laur, directeur de SR France. « Mais selon le motif du remplacement, différents financements permettent de limiter le coût pour l’agriculteur ». Un crédit d’impôt de 50 % du coût du remplacement, dans la limite de 14 jours par an, est en place depuis plusieurs années pour les remplacements pour congés. « Pour l’heure, il est valable jusqu’au 31 décembre 2016. Nous devrons négocier son prolongement courant 2016 avec les services de Bercy ».

Pour le réseau Banque Populaire qui organise chaque année le Prix de la dynamique agricole, et qui a financé en grande partie cette promotion vidéo, le partenariat avec SR France est une piste pour « asseoir l’image et la notoriété de la banque au sein du secteur agricole » a expliqué Mickaël Le Nezet, directeur adjoint chargé des marchés professionnels. « Le paysage agricole a changé, les organisations et les structures agricoles aussi. Dans le cadre de l’accompagnement de nos clients agriculteurs, nous avons aussi vocation à faire connaître les possibilités en matière de remplacement. »

Vidéo : « Osez prendre du temps l'esprit libre »


Osez prendre du temps l'esprit libre par servicederemplacement

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous