Relations humaines En situation de conflit interne, la médiation peut sauver l’exploitation

Terre-net Média

Avec le développement des sociétés agricoles se multiplient également les difficultés relationnelles entre associés. Des difficultés qui peuvent compromettre leur avenir professionnel et la pérennité de l’exploitation. En Bretagne, le dispositif Agrimédiation Bretagne propose un cadre pour aider des associés en situation de conflit à partager leurs points de vue, retrouver une relation plus saine, et trouver une solution.

[Interview] Nathalie Darras, Agrimédiation Bretagne: « la médiation vaut le coup d’être tentée, pour trouver une issue positive au conflit »

Vous ne supportez plus votre associé ? Vous estimez qu’il y a un problème d’équité dans la charge de travail ? Vous vous considérez plus impliqué dans le travail d’astreinte ? Vous ne partagez plus la même vision pour l’avenir de votre exploitation ? Vous vous rendez compte qu’il y a un conflit générationnel entre vous ? Il est temps d’envisager une médiation !

Dans le Morbihan, la Chambre d’agriculture a développé dès 2003 une offre de médiation à destination des agriculteurs en société ayant des difficultés relationnelles. Une démarche désormais proposée sur l’ensemble des départements bretons. La démarche Agrimédiation Bretagne est faite pour aider les associer à renouer leurs relations, leur permettre de communiquer à nouveau ensemble pour chercher et mettre en œuvre une solution », a expliqué Nathalie Darras, coordinatrice d’Agrimédiation Bretagne et conseillère relations humaines à la Chambre d’agriculture d’Ille-et-Vilaine. « Un conflit entre associés paralyse le développement de l’exploitation, voire la met en péril. L’objectif de la médiation est de trouver une issue. »

Il s’agit d’une démarche volontaire, qui doit être partagée par tous les associés. Ces derniers sont invités, dans un lieu neutre, à exprimer leurs difficultés de communication. D’abord individuellement, puis collectivement, avec, pour médiateurs, des agriculteurs formés à la médiation, qui n’ont aucun lien avec aucun des associés. Ils sont là pour comprendre ce qui se passe de manière objective, sans parti pris.

Se former aux relations humaines et à la communication

« Ce ne sont pas les médiateurs qui donnent la solution au conflit. Leur mission est d’orienter la réflexion pour que les associés la décident ensemble. »

Depuis 2003, 70 médiations ont été assurées par le dispositif. « Très souvent, les agriculteurs sollicitent une médiation trop tardivement, avec des relations très conflictuelles, constate Nathalie Darras. Plus les associés prennent conscience rapidement des difficultés et engagent une démarche de médiation tôt, plus ils auront de chance de trouver une solution leur permettant de poursuivre l’exploitation avec un projet d’entreprise partagé. »

Pour sensibiliser les plus jeunes agriculteurs à l’importance des relations humaines, la conseillère intervient aussi dans le cadre de formations, à l’occasion de la création d’entreprise ou l’arrivée d’un associé dans l’exploitation.

Quant au coût de la démarche, « entre 1 000 et 1 500 € la médiation »,  il reste bien inférieur à une procédure judiciaire qui, elle, aboutirait à la fin de la collaboration.

Pour joindre Agrimédiation Bretagne:
- par mail à  agrimediation@bretagne.chambagri.fr 
- ou par téléphone: 02 23 48 27 11

En savoir plus >> le dépliant d'information d'Agrimédiation Bretagne

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous