; Nomination du délégué interministériel chargé du suivi du Varenne de l'eau

Changement climatique Frédéric Veau nommé délégué interministériel pour le suivi du Varenne de l’eau

Terre-net Média

Le Gouvernement a nommé le préfet Frédéric Veau délégué interministériel chargé du suivi des conclusions du Varenne de l’eau et de l’adaptation au changement climatique. Durant trois ans, il devra assurer la mise en œuvre de la feuille de route issue du Varenne de l’eau.

Frédéric Veau, en 2018, lorsqu'il était préfet de la Corrèze.Frédéric Veau, en 2018, lorsqu'il était préfet de la Corrèze. (©Préfecture de la Corrèze)

Les ministres de l’agriculture et de l’environnement, auquel il sera rattaché, ont nommé Frédéric Veau en tant que délégué interministériel en charge du suivi des conclusions du Varenne agricole de l'eau et de l'adaptation au changement climatique.

Énarque, Frédéric Veau a été conseiller technique puis conseiller « affaires intérieures et Outre-mer » dans le cabinet de l’ancien Premier ministre François Fillon. Il a ensuite été affecté préfet de Mayotte puis de la Corrèze, avant d’être nommé préfet en charge du Brexit au ministère de l’intérieur.

Ses missions ont été définies par un décret publié le 23 avril 2022. Selon ce texte, Frédéric Veau aura pour mission, pendant une durée de trois ans, de « promouvoir, coordonner et suivre la mise en œuvre de la feuille de route issue des travaux du Varenne ».

« Il veille :

  • à coordonner les actions de l'État pour répondre aux éventuels besoins des services territoriaux et assurer un suivi des actions engagées par les préfets coordonnateurs de bassin ou la bonne mise en œuvre par l'État des décisions, dont les travaux réglementaires, issues du Varenne ;
  • à la mise en œuvre rapide des actions prioritaires identifiées lors du Varenne pour optimiser et maîtriser la mobilisation des ressources en eau, dans le respect des équilibres naturels et des schémas directeurs d'aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) ;
  • à valoriser les travaux réalisés dans le cadre du Varenne, proposer et porter toutes les évolutions nécessaires pour permettre au secteur agricole de mieux anticiper et de faire face aux conséquences du changement climatique dans la continuité des actions identifiées dans le cadre du Varenne.

Á ce titre, il a pour mission :

  • de garantir la continuité de la dynamique engagée par le Varenne et assurer son portage. Il est le référent pour les parties prenantes sur la problématique agricole de l'eau et de l'adaptation au changement climatique ;
  • de coordonner et promouvoir l'action en commun des services de l'État en faveur d'une politique publique de l'eau en agriculture conciliant usages agricoles, économies d'eau et adaptation au changement climatique ;
  • de veiller à l'association de l'ensemble des acteurs concernés, notamment le ministère chargé de la santé et les collectivités territoriales, afin de faciliter la mise en œuvre de la feuille de route issue du Varenne ;
  • de faire vivre les principes du Varenne et en particulier de s'appuyer sur les instituts techniques, de recherches, l'expérimentation, et l'innovation technique ; d'aider les préfets à encourager les dynamiques territoriales, et à favoriser l'aboutissement des projets territoriaux ainsi que l'élaboration des projets de territoire pour la gestion de l'eau ;
  • de favoriser la mobilisation des ressources budgétaires pour la mise en œuvre de la feuille de route issue du Varenne.

Frédéric Veau devra rendre compte régulièrement de ses travaux à ses deux ministères de rattachement. À la fin de son mandat, il devra remettre, aux deux ministres et au Premier ministre, un « rapport faisant le bilan de son action et formulant des propositions d'amélioration ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média