; Rachat de Soufflet alimentaire par Avril validé

Agroalimentaire L'autorité de la concurrence autorise l'achat de Soufflet Alimentaire par Avril

AFP

L'autorité de la concurrence a validé vendredi le rachat du transformateur de riz et légumes secs Soufflet Alimentaire par le numéro un français des huiles et protéines végétales Avril (Lesieur, Puget), qui poursuit le recentrage de ses activités autour de la transformation végétale.

« Après examen attentif de l'opération de rachat, l'Autorité a estimé que l'opération n'est pas de nature à porter atteinte à la concurrence et a autorisé l'opération sans conditions », indique-t-elle dans un communiqué.

« L'opération n'entraîne la création d'aucun chevauchement d'activité ni de liens verticaux entre les activités d'Avril » et de la filiale de Soufflet, ces deux opérateurs spécialisés dans la transformation se situant au même niveau de la chaîne de production.

« L'Autorité a constaté, en revanche, que l'opération entraînait la création de liens congloméraux entre les gammes de produits et les portefeuilles de marques » d'Avril et Soufflet. Leur présence sur deux marchés connexes, ceux des huiles et de légumineuses, peut en effet permettre à la nouvelle entité « d'accroître son pouvoir de marché ».

Elle a, néanmoins, « exclu tout risque d'effets congloméraux, qui seraient néfastes pour le consommateur », car cette nouvelle entité « n'aura ni l'incitation ni la capacité de verrouiller les marchés sur lesquels les parties sont respectivement présentes en imposant des ventes liées ».

Cet opérateur sera, en effet, toujours confronté « à l'existence d'acheteurs disposant d'un pouvoir de négociation important et de concurrents importants, disposant eux aussi, pour certains, d'une offre de produits diversifiés », souligne-t-elle.

Le groupe Avril, qui ambitionne de devenir d'ici 2030 un champion de la transformation végétale, avait informé fin mai l'autorité de la concurrence de son projet d'acquisition de Soufflet Alimentaire (178 millions de chiffre d'affaires annuel), filiale de l'entreprise familiale Soufflet.

Cette dernière, investie notamment dans le commerce des céréales, avait été absorbée en décembre 2021 par l'union de coopératives françaises InVivo, donnant naissance à un poids lourd de l'agriculture européenne.

InVivo avait immédiatement fait part de son souhait de céder Soufflet Alimentaire au groupe Avril, autre géant de l'agroalimentaire aux 6,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel. Les deux sociétés étaient alors entrées en négociations exclusives.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

AFP