Semences de ferme La demande pour le triage à façon augmente de 5 %

Terre-net Média

Les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à faire appel à un professionnel pour trier leurs semences de ferme. C’est le constat dressé par le syndicat des trieurs à façon de France (Staff) dans son bilan à mi-campagne de la saison 2015.

Triage de semences de ferme4 professionnels de la semence de ferme sur 10 constatent une arrivée significative de nouveaux clients faisant appel pour la première fois à la semence de ferme professionnelle. (©Staff)

Le Staff, syndicat qui regroupe une cinquantaine de trieurs de semences professionnels qui se déplacent chez les agriculteurs pour préparer leurs semences, rend public les résultats de son enquête annuelle. Principal enseignement : l’année 2015 est marquée par un regain de demande pour les semences professionnelles de ferme. Au niveau national, cette production devrait croître de 5 % avec toutefois des disparités : la progression est plus forte dans la partie est de la France que sur la façade Atlantique.

Le syndicat indique que « 8 professionnels de la semence de ferme sur 10 observent une augmentation du tonnage moyen par agriculteur, 7 sur 10 enregistrent une augmentation du nombre de clients et 4 sur 10 constatent une arrivée significative de nouveaux clients faisant appel pour la première fois à la semence de ferme professionnelle. »

Pour le Staff, cette hausse de la demande est d’abord liée à la conjoncture actuelle, les agriculteurs cherchant à réduire leurs coûts de production. Autre raison avancée par le syndicat : le choix de la légalité tout en conservant une certaine indépendance. Sylvain Ducroquet, président, s’explique : « La semence de ferme professionnelle permet à l'agriculteur de travailler dans le respect du cadre légal puisqu'il s'acquitte des cotisations, tout en gardant son indépendance agronomique et financière ».

Enfin, la qualité du travail de tri réalisé par les professionnels de la semence de ferme est également mise en avant pour expliquer cette croissance de la demande. Elle s’est traduite par d’excellents rendements lors de la moisson 2015. « C'est la preuve que les appels alarmistes propagés l'an passé demandant aux agriculteurs de ne pas utiliser de semence de ferme en raison de la présence de grains germés étaient totalement infondés » indique Sylvain Ducroquet. Et de poursuivre, « les trieurs professionnels savent et depuis longtemps trier les grains germés. Le problème des grains germés n'est pas réservé à la semence de ferme. Il affecte aussi la semence certifiée. Les rendements 2015, montrent que les professionnels de la semence de ferme savent aussi bien que les stations industrielles éliminer les grains germés des semences ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous