Dans les Hauts-de-France La Safer et le Crédit Agricole signent une convention de portage foncier

Terre-net Média

Le 15 juin dernier, la Safer des Hauts-de-France et le Crédit Agricole Brie Picardie, Nord Est et Nord de France ont conclu une convention de portage foncier pour faciliter l'achat de terres au moment de l'installation.

Le portage du foncier, proposé par la Safer et le Crédit Agricole dans plusieurs régions françaises, fait des émules. Le 15 juin, les deux instances ont signé une nouvelle convention dans les Hauts-de-France. L'objectif, comme pour les précédentes : permettre aux jeunes, qui veulent s'installer, d'acheter des terres agricoles sans s'endetter fortement dès le départ, ce qui pourrait nuire à la réussite de leur projet et au développement futur de l'exploitation.

Une solution d'autant plus intéressante dans les zones comme ici, où l'installation représente près de 40 % des transactions réalisées par la Safer et où le fermage est très répandu. En effet, lorsqu'un fermier cesse son activité, les propriétaires peuvent être tentés de vendre leurs parcelles, ce qui peut alourdir considérablement le coût de l'installation.

Comme ailleurs en France où le dispositif existe déjà, le Crédit Agricole accorde un prêt in fine à la Safer, qui passe une convention d'occupation précaire des terres avec le jeune agriculteur. Autrement, elle les lui loue pour qu'il puisse les exploiter. Au bout d'une durée de 5 ans, renouvelable jusqu'à 10 ans, ce dernier peut les acquérir au prix décidé lors de son engagement dans la démarche, duquel sont déduits les loyers qu'il a versés. Ainsi, le portage du foncier décale l'endettement dans le temps et revient, en quelque sorte, à de la location avec option d'achat. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous