Crise agricole Les mesures communes franco-allemandes en vue du prochain conseil européen

Terre-net Média

A l’issue d’une rencontre avec son homologue allemand Christian Schmidt, Stéphane Le Foll assure s’être accordé sur des positions communes pour sortir les filières agricoles de la crise. Un texte commun doit être adressé en ce sens à la Commission européenne en vue du prochain Conseil européen des ministres de l’agriculture le 14 mars 2016.

Christian Schmidt, ministre allemand de l'agriculture, et Stéphane Le Foll, lors d'une précédente rencontre le 19 février 2014.Christian Schmidt, ministre allemand de l'agriculture, et Stéphane Le Foll, lors d'une précédente rencontre le 19 février 2014. (©Cheick Saidou/Min.Agri.Fr)

Stéphane Le Foll, s’est rendu à Berlin mardi 8 mars 2016 pour s'entretenir avec son homologue allemand Christian Schmidt. « A l'occasion de cette rencontre, les ministres ont partagé le constat que la crise que traversent en particulier les secteurs porcin et laitier est à la fois profonde, durable et européenne. Ils appellent donc la Commission à proposer en urgence et à l'échelle européenne des mesures de soutien à l'agriculture, à l'occasion du Conseil agriculture du 14 mars prochain. »

Les ministres français et allemand de l’agriculture demandent au commissaire Phil Hogan d’agir. Ils lui demandent notamment «  l’organisation d’une table-ronde réunissant les opérateurs représentatifs du secteur laitier au niveau européen pour appeler à la stabilisation de la production, le renforcement des mesures de marché, et en particulier l'adaptation du stockage privé pour le porc et l'augmentation du plafond européen d'intervention pour la poudre de lait, actuellement de 109 000 tonnes. »

Les ministres souhaitent aussi que soient mises en place « des mesures volontaires de limitation de la production, accessibles aux agriculteurs et entreprises laitières, et complétées par un soutien financier de l'Union européenne, afin de permettre une remontée efficace des prix par la gestion temporaire des volumes. »

Stéphane Le Foll en tournée européenne jeudi et vendredi

Augmenter le plafond des aides dites de minimis, correspondant au montant d’aide maximum pouvant être versé par les Etats membres à leurs agriculteurs en dehors des dispositifs prévus par la Pac) de 15 000 à 30 000 euros (montant sur trois ans) sont également des pistes, de même que « l’augmentation du plafond national, afin de permettre aux Etats de soutenir leurs agriculteurs dans un cadre juridique sécurisé »

Pour soutenir les exportations, Stéphane Le Foll et Christian Schmidt défendent, outre la levée de l’embargo russe, un « dispositif d'aides à la promotion simplifié et la mise en place d'un mécanisme de crédit export efficace et cohérent avec les instruments nationaux. »

Pour faire accepter ces mesures, Stéphane Le Foll et Christian Schmidt auront besoin du soutien de leurs homologues des autres pays européens. Jeudi et vendredi, le ministre français se rendra en Slovénie, en Pologne puis aux Pays-Bas pour défendre la position commune franco-allemande.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous