Loi de finances 2020 La foncière de Terre de liens mise « en danger »

Terre-net Média

L'association Terre de liens s'estime « exclue du nouveau dispositif pour les foncières solidaires prévu dans le projet de loi de finances 2020 » et redoute « un véritable coup de frein pour son activité dès le 1er janvier ».

Alors que le projet de loi de finances pour 2020 a été examiné en première lecture au Sénat du 21 novembre au 10 janvier, l'association Terre de liens craint d'être « exclue du nouveau dispositif prévu pour les foncières solidaires ». Selon l'organisation, son « taux de réduction de l'IRPP (impôt sur le revenu des personnes physiques), principale source de financement pour l'achat de fermes, pourrait passer de 18 à 0 % », ce qui porterait « un véritable coup de frein à son activité dès le 1er janvier ». Alors que « l'économie sociale et solidaire a été célébrée un peu partout en France au mois de novembre, il est regrettable que dans le même temps, on la pénalise », déplore-t-elle dans un communiqué.

Lire aussi à propos du projet de loi de finances 2020 : La Commission des affaires économiques veut rejeter les crédits agriculture

Depuis 2003, Terre de liens « achète des exploitations et permet l'installation » de producteurs et productrices en agriculture biologique et qui « privilégient les circuits courts ». Ce mouvement citoyen (25 000 Français y sont impliqués) a acquis près de 200 fermes et 5 000 ha, répartis dans plusieurs régions, luttant ainsi contre l'artificialisation des terres agricoles

L'association Terre de liens a lancé un cri d'alarme sur Facebook...

... qui a reçu pas mal de soutiens :

post facebook terre de liens en danger dans projet de loi de finances 2020 (©Page Facebook de Terre de liens) 

Et sur Twitter également :


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous