Manifestation du 5 novembre Plus de 1.000 agriculteurs à Carcassonne, 300 à Perpignan

Afp

Carcassonne, 5 nov 2014 (AFP) - Entre 1.200 et 3.000 agriculteurs, suivant les évaluations de la police et des organisateurs, ont manifesté mercredi après-midi à Carcassonne dans le cadre de la journée de mobilisation organisée par le syndicat majoritaire Fnsea, a constaté un correspondant de l'Afp.

Pour suivre les manifestations en direct, cliquez sur : Suivez les manifestations Fnsea-JA de ce 5 novembre 2014

A Perpignan ils étaient entre 250 et 300 à défiler à la mi-journée entre la préfecture et le marché d'intérêt national Saint-Charles devant lequel ils ont fait un grand feu avant de se séparer sans incident. On comptait parmi eux beaucoup de producteurs de fruits et légumes en crise.

Les agriculteurs, qui protestent contre le durcissement de la lutte contre la pollution aux nitrates, ont reçu le renfort à Carcassonne des viticulteurs, qui s'alarment du retard de versement des aides promises après les chutes de grêle du début juillet. Des éleveurs en guerre contre la présence du loup dans la région se sont aussi joints au mouvement.

Les manifestants, qui ont défilé avec 180 tracteurs venus pour beaucoup de Castelnaudary (Aude), ont d'abord organisé un barrage filtrant sur un rond-point de la périphérie avant de tenir un meeting sur une place de la préfecture de l'Aude. On comptait encore 500 manifestants vers 16h, massés devant les locaux de la Direction départementale des territoires et de la mer (Ddtm). Ils avaient déversé du fumier et du lisier dans la cour et fait un brasier de pneus et de balles de foin devant le bâtiment. 

Des viticulteurs qui ont participé dans l'Aude à la journée d'action nationale organisée par le syndicat majoritaire Fnsea bloquaient mercredi soir la circulation des trains et du trafic automobile sur une route nationale entre Carcassonne et Narbonne, a-t-on appris auprès de la préfecture. Deux groupes d'une cinquantaine de manifestants ont bloqué peu après 17h la voie ferrée reliant les deux principales villes du département, à hauteur de Trèbes, ainsi que la N113, parallèle à l'autoroute A61. Deux trains Ter étaient à l'arrêt, a précisé la préfecture, tandis que d'importants bouchons s'étaient formés dans le secteur. Un autre groupe de manifestants organisait dans le même temps une opération péage gratuit au niveau de la barrière de Bram, toujours dans l'Aude.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous