Annonces du Gouvernement « Aucune prise en compte de la réalité des marchés » selon Coop de France

Terre-net Média

Dans un communiqué, Coop de France « regrette que les mesures annoncées ce jour ne tiennent pas compte de la réalité des marchés ».

« Les nouvelles mesures de soutien annoncées ce jour par Manuel Valls pour aider les éleveurs et producteurs laitiers dans la difficulté étaient indispensables pour soulager les trésoreries des exploitations les plus fragilisées. » Coop de France « salue également les engagements en matière d’investissement et de normalisation annoncés par le Premier ministre. »

« Concernant la revalorisation des prix au sein des filières, Coop de France tient à rappeler que la fixation artificielle de ces prix met en grave danger les industriels qui sont exposés aux marchés européen et international. Force est de constater que ce message économique n’a pas été entendu. Comment peut-on proposer de sauver la production agricole en sacrifiant les outils de transformation ? Aucune mesure n’a été annoncée quant à l’analyse des distorsions de concurrence qui existent à l’échelle européenne en matière sociale et fiscale. Ce point est pourtant fondamental pour la pérennité des filières agroalimentaires françaises. »

« Coop de France regrette également l’absence de mesure relative à l’étiquetage de la viande française, notamment lorsqu’il concerne les viandes transformées. Cette mesure, sans incidence budgétaire, aurait eu pourtant un effet immédiat sur la revalorisation des produits français. »

« C’est au titre de la compétitivité de l’agriculture que Coop de France a soutenu la manifestation du 3 septembre à Paris, c’est au titre de cet enjeu fondamental que Coop de France reste mobilisée avec ses entreprises pour relever le défi auquel sont aujourd’hui confrontées nos coopératives. »

« L’enjeu du Conseil des ministres de l’Agriculture du 7 septembre à Bruxelles devient plus crucial encore : faire sortir la France de la situation de décrochage qui est la sienne par rapport à ses compétiteurs européens », explique Philippe Mangin, le président de Coop de France.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous