Baromètre agricole Terre-net Bva Hollande à 5 %, Valls à 10 % et Le Foll à 22 % : une confiance réduite à néant

Terre-net Média

La nomination de Manuel Valls au poste de Premier ministre en remplacement de Jean-Marc Ayrault n'a produit aucun effet auprès des agriculteurs. En cette fin 2014, les cotes de confiance du président de la République, du Premier ministre et du ministre de l’Agriculture sont au plus bas.

Déjà peu nombreux depuis deux ans et demi à faire confiance au gouvernement pour défendre l’agriculture et les agriculteurs, ces derniers le sont encore moins cet automne. La confiance accordée à François Hollande est tellement basse qu’elle est pratiquement imperceptible dans le dernier baromètre agricole Terre-net Bva (1). Avec une marge d’erreur de 2,5 points pour 577 agriculteurs sondés, le taux de 5 % est en fait compris entre 2,5 % et 7,5 %. Au début de l’année, il était encore de 9 %.

Cote de confiance de Stéphane Le Foll, Manuel Valls et François Hollande

Cote de confiance de Stéphane Le Foll, Manuel Valls et François Hollande aupès des agriculteursRésultats, en pourcentage, de réponses positives à la question : "Vous personnellement, faites-vous confiance à .... pour défendre l'agriculture et les agriculteurs ?" (©Terre-net Média)

En octobre dernier, Manuel Valls avait recueilli 33 % de bonnes opinions auprès des agriculteurs, mais seuls 10 % d’entre eux lui font confiance pour défendre leurs intérêts. Si le Premier ministre a encore une bonne cote de popularité auprès des Français, il ne la doit pas aux agriculteurs en particulier !

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture reste en tête des trois personnalités du Gouvernement retenues par le Baromètre agricole Terre-net Bva mais il perd 7 points d’indice de confiance, passant de 29 % en janvier dernier à 22 % cet automne.

Ce dernier baromètre a été réalisé avant l’annonce des prévisions de revenu pour 2014. Mais les agriculteurs vivent depuis des mois la détérioration de leur situation économique. Hormis le lait, aucune filière n’est épargnée par la baisse des prix agricoles. Les aides Pac diminuent et la réglementation agricole ne prend pas le chemin de la simplification pourtant annoncée à grands cris semaine après semaine.

(1) Enquête réalisée par internet du 28 novembre au 4 décembre 2014. Echantillon de 577 agriculteurs professionnels, connectés à Internet âgés de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : régions et orientation principale de l’exploitation (grandes cultures / polyculture-élevages / autres : viticultures-arboriculture-maraîchage)-Source Rga 2010.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous