Etats généraux de l’alimentation Jérémy Decerle (JA) : « Faites d’abord appliquer les lois existantes ! »

Terre-net Média

Le syndicat Jeunes agriculteurs, qui se dit pour l’heure « satisfait » des premières réunions des Etats généraux de l’alimentation, demande d’abord à ce que la LME et les nombreuses lois qui sont venues l’aménager soient réellement appliquées avant de réviser le cadre législatif.

[Interview] Jérémy Decerle : « Faites d’abord appliquer les lois existantes ! »

Jérémy Decerle se dit plutôt « satisfait » de la manière dont se sont déroulées les premières réunions des Etats généraux de l’alimentation. Accueillant le ministre de l’agriculture Stéphane Travert dimanche 10 septembre aux Terres de Jim (la « plus grande fête agricole de plein air » autour des concours de labour, installée cette année à Margny-les-Compiègne dans l’Oise), le président de Jeunes agriculteurs lui a rappelé la « nécessité de trouver des solutions rapidement » pour un meilleur revenu des agriculteurs, notamment des jeunes.

Mais contrairement à la FNSEA qui demande « des frappes chirurgicales » sur la LME, la fameuse loi de modernisation de l’économie constituant l’actuel socle des relations commerciales entre distributeurs et transformateurs, Jeunes agriculteurs demande d’abord à ce que les lois actuelles – la LME, la loi Sapin 2, la loi Galland notamment, « soient réellement appliquées ».

« La situation en restauration hors foyer est inadmissible »

Le leader syndical insiste : « Les Etats généraux de l’alimentation doivent nous permettre de définir un véritable pacte alimentaire avec les consommateurs. » Avant d’évoquer la problématique de la restauration hors foyer. « 60 % des produits consommés en restauration hors foyer sont importés alors que le potentiel français est là. C’est inadmissible. En Allemagne, la restauration hors foyer utilise 70 % de produits allemands. 

C’est du rôle du politique de s’engager plus fermement sur ce sujet. Ce n’est pas la peine que nos élus nous demandent de produire bio ou de consommer local s’ils ne sont pas capables de mettre en relation leurs cantines avec des producteurs locaux. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous