Après les crues, les constats… Le Foll et les représentants agricoles sur le terrain des inondations

Terre-net Média

Ce vendredi 17 juin 2016, le ministre de l’agriculture et plusieurs représentants nationaux agricoles vont directement constater les dégâts des inondations dans le Loiret. Les syndicats demandent une reconnaissance en catastrophe naturelle de toutes les communes où une exploitation a été touchée par les récentes crues.

Après les crues ayant engendré d’importantes inondations notamment au Sud de Paris, « la profession attend des réponses à la hauteur », comme l’a rappelé le 16 juin la Fnsea dans un communiqué. Son président Xavier Beulin, avec ses homologues de l’APCA Guy Vasseur et de la CCMSA Pascal Cormery, accompagnent Stéphane Le Foll ce vendredi 17 juin pour une visite d’exploitation dans le Loiret. Une exploitation touchée par les inondations.

« Quand le malheur s'étend, la solidarité doit suivre ! L'état de catastrophe naturelle doit être étendu à l'ensemble des communes où des exploitations agricoles sont sinistrées, afin de sécuriser et simplifier le paiement des soutiens de la Pac », réclame la FNSEA.

Le syndicat attend aussi une plus grande souplesse des assureurs dans l’exécution des clauses des contrats d’assurance, mais aussi de la part de la MSA sur le report des cotisations sociales et « le soutien psychologique aux producteurs désespérés ». Une meilleure coopération des banques est également attendue pour la mise en œuvre de l’année blanche.

De son côté, le Conseil régional d'Ile-de-France a annoncé avoir voté un fonds d'urgence d'un million d'euros en faveur des agriculteurs franciliens. « Les secteurs du maraîchage, de l'horticulture et de l'élevage ont été les plus impactés. »

>>> Retrouvez les dernières actualités concernant les inondations

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous