; Les propositions de Coop de France contre la guerre des prix.

Etats généraux de l'alimentation Les coopératives présentent leurs propositions

AFP

Coop de France, l'organisation qui réunit les coopératives agricoles, a présenté mardi une dizaine de propositions dans le cadre des Etats généraux de l'Alimentation (EGA), notamment contre « la guerre des prix ».

« Coop de France présente ses propositions (...) pour plus de loyauté entre les acteurs sur la répartition de la valeur au sein de la filière alimentaire », annonce l'organisation dans un communiqué.

La question de la rémunération des producteurs est l'un des sujets centraux des EGA, en cours depuis deux semaines sous l'égide du ministère de l'agriculture, notamment en ce qui concerne les prix bas du lait, les agriculteurs visant les distributeurs comme les transformateurs parmi lesquels les coopératives ont une place centrale.

Parmi ses propositions, Coop de France souhaite une réforme immédiate de certaines dispositions du Code du commerce, regrettant un « dispositif illisible avec des interprétations divergentes ». Mais c'est sur les négociations commerciales pour 2018 que l'organisation met l'accent avec une série d'idées de mesures, dont le renforcement des contrôles de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) ainsi que de la Commission d'examen des pratiques commerciales (CEPC). Surtout, « pour mettre fin à la guerre des prix, Coop de France propose aussi d'actionner trois leviers interdépendants : rehaussement du seuil de revente à perte, encadrement rénové des promotions, précision de la définition du "prix de cession abusivement bas" », ajoute-t-elle. Enfin, elle fait quelques propositions à un horizon plus lointain, dont le développement d'un « label relations fournisseur responsables ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

AFP