Perspectives économiques Xavier Beulin : « Réfléchir à la reconversion professionnelle des agriculteurs »

Terre-net Média

Avec une crise qui s’enlise et des mesures gouvernementales insuffisantes pour y faire face, 2016 s’annonce d’ores et déjà très difficile pour de nombreuses productions agricoles. Le président de la FNSEA, Xavier Beulin, nous livre son avis sur la situation.

Xavier BeulinFace à l'ampleur des difficultés que traversent certains producteurs, le président de la FNSEA estime que des mesures collectives d'accompagnement social doivent être développées pour ceux qui arrêteraient tout ou partie de leur activité. (©Terre-net Média)

« En 2015, plus de 500 actions syndicales ont conduit à organiser la grande manifestation du 3 septembre, qui a permis d’arracher le plan de soutien au gouvernement. Mais les mesures instaurées ne remettront pas à flot les nombreuses fermes en difficulté. Parfois, les dettes fournisseurs sont plus élevées que le chiffre d’affaires annuel de l’exploitation ! 

Beaucoup de nos collègues, quelles que soient les décisions prises dans les prochaines semaines, ne pourront plus continuer leur activité en 2016. Un dépôt de bilan est toujours très difficile à vivre en agriculture. Il est de notre responsabilité d’accompagner ces agriculteurs sur le plan social. Nous devons travailler sur la question de la reconversion professionnelle, en identifiant des portes de sortie honorables et dignes du métier qu’ils ont exercé. 

Je suis dépité de voir que Bruxelles ne cherche pas à améliorer le peu d’outils de gestion des risques actuellement disponibles et qui ne suffisent plus. Et que font nos élus vis-à-vis de l’embargo russe qui pénalise nos productions ? Sur ces sujets, nous n’avons aucune réponse. Je regrette aussi l’absence de dispositions adéquates dans la loi d’avenir agricole votée en octobre 2014. Si le statut d'agriculteur avait été davantage renforcé, comme nous le voulions, des situations dramatiques pourraient être évitées. 

Aujourd’hui, s’il est installé en individuel, les patrimoines personnel et professionnel de l’exploitant sont le plus souvent confondus. En cas de faillite, tout y passe. Ce n’est pas acceptable. »

Propos recueillis lors des voeux de la FNSEA présentés à la presse mercredi 6 janvier 2016. Propos publiés dans le Terre-net Magazine n°53 de février 2016.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous