Amazone
Le chiffre d'affaires du constructeur fait un bond en avant

Le chiffre d'affaires d'Amazone est de 655 millions d'euros en 2021. (©Amazone)
Le chiffre d'affaires d'Amazone est de 655 millions d'euros en 2021. (©Amazone)

Amazone, constructeur de machines agricoles et d’espaces verts affiche une nette augmentation de son chiffre d’affaires pour la deuxième année consécutive. Après 15 % en 2020, le chiffre d’affaires augmente de 22 % en 2021. Le chiffre d’affaires total du groupe familial a ainsi atteint au cours de l’exercice 2021 un niveau record avec 655 millions d’euros (537 millions d'euros en 2020).

« C’est une belle réalisation pour l’ensemble du groupe Amazone et nos partenaires », se réjouissent les deux dirigeants Christian Dreyer et le Dr Justus Dreyer. « L’intérêt des clients pour les technologies Amazone et pour une agriculture plus précise et raisonnée est très élevé sur le plan national et international. »

Cela vaut en particulier par ses positions fortes à l’export qui représentent une part globale de plus de 80 %. De fortes augmentations de chiffre d'affaires ont été enregistrées sur les marchés importants pour Amazone, tels que l’Allemagne, la France et la Pologne.

Le nombre de collaborateurs dans le monde a progressé au cours de l’année pour atteindre 2 000 employés. Compte tenu du développement des ventes des matériels agricoles, le groupe Amazone accroit actuellement ses capacités de production. Ainsi trois ans après l’inauguration du site de Bramsche, une extension est déjà en construction. 8 000 m² de bâtiments supplémentaires permettront de développer la production des gammes de pulvérisateurs Amazone.

Après l’année record 2021, l’entreprise a de nouveau commencé l’exercice 2022 avec des carnets de commandes bien remplis. Toutefois la situation de la pandémie et les pénuries de livraison chez les fournisseurs peuvent perturber les délais de livraison au printemps 2022 avec des répercussions qui se poursuivront très certainement au cours de l’année.

Inscription à notre newsletter
a lire également

Déja 2 réactions