Injection directe Amazone ajoute du produit pur pour compléter le traitement en plein si besoin

Terre-net Média

Et si le pulvérisateur était capable de traiter spécifiquement en plus de la bouillie standard et au cas par cas ? C'est ce que propose le constructeur allemand grâce à sa technologie d'injection directe nommée DirectInject. Un second circuit, contenant la bouillie et le produit supplémentaire, prend le relais aussitôt que la fonction est activée directement par l'opérateur en cabine. Une économie de produit importante réalisée en ne pulvérisant pas en plein. Détails.

Amazone DirectInjectAmazone dévoile son système d'injection directe et complète son offre en matière de pulvérisation ciblée. (©Amazone)

Les contraintes réglementaires et environnementales nécessitent de plus en plus de précision quant à la pulvérisation de produits phytosanitaires. Amazone vient de dévoiler son système d'injection directe baptisé DirectInject. Le principe est simple : pulvériser une matière active spécifique seulement là où c'est nécessaire. 

Les ingénieurs allemands innovent et se lancent dans l'injection directe du produit, seulement là où c'est utile. De quoi économiser quantité de produit ! La particularité du dispositif par rapport aux systèmes conventionnels réside dans le temps de réaction.

La pompe doseuse injecte du produit directement dans le circuit

DirectInject est composé d’une cuve supplémentaire de 50 l avec une pompe doseuse adaptée qui sont intégrées du côté droit de la machine, dans le coffre de rangement de l’UX 01 Super. Intégrée au coffre de rangement, la cuve est accessible, facile à remplir et à vider pour récupérer le produit pur non consommé. L'agitateur mécanique assure l'homogénéité de la solution, dont les composantes ont tendance à se séparer.

Cuve de 50 l destinée à l'injection directeLa cuve embarque 50 l de produit pur voué à être injecté directement dans le circuit secondaire pour cibler les zones souhaitées par l'exploitant. (©Amazone)

Au champ, dès que l'opérateur actionne la fonction via l'interrupteur installé en cabine, le produit pur est injecté en plus de la bouillie contenue en cuve principale. Question temps de réaction, il a été optimisé par rapport aux systèmes conventionnels grâce à la double conduite. Par rapport à un circuit classique, le deuxième circuit d'alimentation de la rampe, contenant de la bouillie issue de la cuve principale pré-mélangée avec le produit issu de la cuve DirectInject, est utilisé. Le mélange est injecté en plusieurs points sur la rampe vers les porte-jets et les buses.

En utilisant du produit pur, fini les pertes

Le trajet étant plus court, la réactivité augmente. Grâce à la circulation continue sous haute pression (DUS pro), la pression dans le circuit est stable. Il ne varie pas, même lorsque les buses sont fermées. Dès que le système est fermé, le produit injecté ne peut pas retourner en cuve principale. En fin de chantier, l'agriculteur récupère le produit non utilisé. Plus besoin de faire de calculs savants pour prépare la dose au plus près, il suffit de remettre le reste de produit dans le bidon. En termes de nettoyage, le système automatique gère tout sans que l'opérateur n'ait à descendre de la cabine. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous