Retrouvez tous les articles liés aux techniques de lutte contre les bioagresseurs des cultures.

L'actu de Terres Inovia
Désherber la féverole de printemps selon la flore de la parcelle

Retrouvez les préconisations de Terres Inovia concernant la gestion des adventices de la féverole de printemps. (©Terre-net Média)
Le désherbage de prélevée de la féverole de printemps est indispensable pour limiter l’enherbement de la parcelle pour cette culture peu couvrante, au cycle long.

[L'actu d'Arvalis] Pulvérisation ciblée
Des investissements compensés par les économies d’herbicides

Retrouvez le détail des simulations de pulvérisation ciblée réalisées sur deux fermes-types.  (©Arvalis)
Malgré des économies d’herbicides à la clé, la pulvérisation ciblée est-elle rentable au vu du coût du matériel ? Des simulations réalisées à l’aide du logiciel Systerre sur deux fermes-types apporten (...)
Sur son exploitation de 140 ha, Christian Durlin a dédié environ 15 ha aux betteraves sucrières. « Si je n'ai pas de semences enrobées, je vais essayer de réduire au maximum, en modifiant l'assolement », témoigne-t-il. (©Terre-net Média)
« Nous n'avons encore aucune alternative » aux néonicotinoïdes pour protéger efficacement les betteraves sucrières, assure à l'AFP un agriculteur français, qui craint une chute de la production sans d (...)
Même si la détection des adventices n’est pas encore parfaite, les mesures effectuées montrent qu’elle est satisfaisante, notent les experts Arvalis. (©Arvalis-Institut du végétal)
Selon l’état de salissement de la parcelle et la largeur des tronçons du pulvérisateur, la pulvérisation ciblée permet de réduire jusqu’à 99 % la quantité d'herbicides appliquée. Retour sur les résult (...)
Les équipes régionales Arvalis livrent les résultats des essais désherbage du maïs obtenus en 2022.  (©Terre-net Média)
Depuis vingt ans, le réseau régional désherbage du maïs Auvergne/Centre/Ile-de-France/Limousin d'Arvalis a pour objectif d'évaluer différentes stratégies de lutte contre les adventices. Voici la synth (...)
Un grand nombre de leviers existent pour protéger ses cultures tout en limitant le nombre de traitements phytosanitaires. Pour identifier ceux que vous pourriez adopter, <a href="https://www.studioagri.fr/2022/Isagri/03_S10/Formulaire.html" title="Télécharger le livre blanc" target="_blank">parcourez le livre blanc sur les IFT</a>. (©Stéphane Leitenberger - Adobe Stock)<span style="font-size: 14px; text-align: justify; color: #000000;">  
L’un des objectifs de la transition agroécologique, c’est la réduction des traitements phytosanitaires. Pour y parvenir, il faut les piloter et, pour cela, le meilleur indicateur reste le bien nommé I (...)
Et chez vous ? Avez-vous eu des attaques de corbeaux dans vos parcelles de maïs en 2022 ? Venez partager votre situation dans les commentaires en dessous de l'article. (©Arvalis-Institut du végétal)
Alors que les conditions climatiques du début de printemps laissaient craindre des situations a priori favorables aux dégâts de corvidés, les attaques sont restées relativement limitées en 2022 avec g (...)

Lutte contre les ravageurs du colza
Un plan d'action de 5 M€ pour identifier des alternatives au phosmet

Les pouvoirs publics, en lien avec la filière oléo-protéagineux, viennent de lancer le plan d'action "sortie du phosmet". (©Terre-net Média)
Suite au retrait de l'autorisation de mise sur le marché du phosmet, un plan d'action a été annoncé cette semaine pour « produire et déployer, d'ici 2025, des stratégies alternatives efficaces, durabl (...)
FMC Corporation et Micropep Technologies ont annoncé leur collaboration stratégique visant à développer des solutions biologiques pour lutter contre les adventices résistantes aux herbicides, notammen (...)

[L'actu d'Arvalis] Fertilité des sols
Quels sont les enjeux agronomiques du drainage ?

Des essais Arvalis ont montré que le drainage régularise les rendements du blé tendre, voire les augmente. (©Arvalis-Institut du végétal)
Trois millions d’hectares de parcelles agricoles sont drainés en France. L’installation de nouveaux réseaux se fait au rythme d’environ 15 000 ha par an. Et le potentiel de surfaces à drainer reste im (...)
Le système permet de vidanger et de rincer sans contact tous les produits chimiques liquides, grâce à un connecteur, constitué d’un jeu de manettes que l’on actionne pour ouvrir des vannes et envoyer le produit. (©Antoine Humeau)
Dix ans après le lancement du projet, le dispositif de bouchon sécurisé pour bidons de produits phytosanitaires Easyconnect devrait se concrétiser prochainement. Les premiers bouchons devraient être d (...)

[Témoignage] Jean-Louis Proust (59)
La principale difficulté en agriculture bio, c’est la gestion des adventices

Passage de herse étrille, ici en photo sur lin. (©<a href="https://franceagritwittos.com/images/picture.php?/981/search/531" title="Banque d'images FranceAgriTwittos" target="_blank">Nadège Petit @agrizoom/Banque d'images FranceAgriTwittos</a>)
« Le principal facteur de réussite en agriculture biologique, c'est la propreté des champs », note Jean-Louis Proust. Désherbage mécanique, rotation, décalage des dates de semis... L'agriculteur nous (...)
La rouille jaune a été la maladie la plus préjudiciable sur blé tendre en 2022. (©Terre-net Média)
« Les maladies ont fait des dégâts faibles à modérés sur les céréales en 2022, sur les orges comme les blés. » Lors d'une conférence annuelle dédiée, les experts Arvalis ont dressé le bilan de la camp (...)

Écho des plaines
Continuer à surveiller les pucerons tant qu'il ne gèle pas

Même si l'activité des pucerons est en baisse, il est recommandé de poursuivre la surveillance des parcelles de blé en l'absence de gel significatif. (©Terre-net Média)
Les conditions climatiques sont moins favorables à la présence de pucerons dans les parcelles de céréales. Il est cependant indispensable de poursuivre la surveillance des parcelles de blé, en l’absen (...)
Le parquet de Paris a demandé un non-lieu dans l'enquête sur l'empoisonnement à vaste échelle lié à l'utilisation du chlordécone aux Antilles françaises, a-t-il indiqué vendredi à l'AFP, confirmant un (...)

Résultats d'essais 2022
Un gain de rendement de + 9 à 13 % avec Best-A sur maïs

Elicit Plant met en avant une stimulation de la croissance racinaire des plantes par Best-A, pour « améliorer l'exploration du sol par les racines et donc augmenter le réservoir d'eau auquel elles ont accès et leur permettre de tolérer une sécheresse ». (© Elicit Plant)
Après analyse des résultats de la campagne 2022, l'agri-biotech française Elicit Plant partage les résultats de ses essais réalisés sur maïs avec Best-A, son biostimulant composé de phytostérols végét (...)
La présence d'une espèce de limace parmi « les plus nuisibles au monde pour les cultures » est observée en Martinique de plus en plus fréquemment depuis le début de l'année, a annoncé ce mois-ci une n (...)
Terres Inovia fait le point sur la gestion des dicotylédones sur colzas en post-levée. (©Terres Inovia)
Les conditions de l’année ont généré des fortes disparités en termes d’états de croissance du colza et de raisonnements pour gérer les adventices. La connaissance des moyens de lutte et l’analyse des (...)
La méthode Berlèse permet de détecter et dénombrer toutes les larves d'altises. (©Terre-net Média)
Si la pression de charançons du bourgeon terminal a tendance à diminuer dans les colzas, l’heure est à l’évaluation de la présence de larves de grosses altises dans les pieds. En blé, la menace des ci (...)

Protection fongicide
BASF lance Belanty, fongicide betterave à base de Revysol

« En 2022, comme en 2021, plus de 80 % des agriculteurs ciblent la cercosporiose lors de leurs traitements fongicides betterave (Source : analyse panel ADquation 2022). Cette maladie est très présente dans le Bassin parisien, en Champagne-Ardenne et poursuit son développement dans les Hauts-de-France », précise BASF. (©BASF)
BASF a reçu l'homologation de Belanty, fongicide betterave à base de Revysol. Ce dernier est efficace contre les quatre principales maladies foliaires de la betterave.