Protection des plantes

Techniques de lutte contre les bio-agresseurs des cultures.

Écho des plaines Continuer à surveiller les pucerons dans les céréales

Continuer à surveiller les pucerons dans les céréales
Cet automne, ce sont surtout vis-à-vis des pucerons qu’il faut être vigilant dans le blé. Attention car même si le seuil de nuisibilité en nombre de plantes porteuses n’est pas atteint, il peut l’être en nombre de jours où les pucerons séjournent dans la parcelle. En colza, ce sont surtout les larves d’altise...

Écho des plaines Dans les colzas, évaluer la présence des larves d’altises

Dans les colzas, évaluer la présence des larves d’altises
Il est temps de vérifier si des larves d’altises sont présentes de façon significative dans les parcelles de colzas, et doivent faire l’objet ou pas d’une intervention. Dans certaines régions, c’est le risque charançons du bourgeon terminal qui est à gérer dans les colzas, en particulier dans les moins dévelo...

Écho des plaines Blé, renforcer la surveillance contre les pucerons

Blé, renforcer la surveillance contre les pucerons
Les conditions climatiques sont actuellement très favorables aux pucerons qui ont fait leur apparition dans des parcelles de blé de pratiquement toutes les régions. Le seuil de risque est atteint dans certaines parcelles et la pression s’accroît. En colza, les larves de grosses altises sont aussi signalées da...

Biosolutions De Sangosse vise 17 millions d'hectares couverts en 2030

De Sangosse vise 17 millions d'hectares couverts en 2030
De Sangosse entend « accompagner la transformation profonde des filières agricoles en mettant à la disposition des agriculteurs des biosolutions permettant de nourrir, stimuler, protéger les cultures pour une triple performance économique, sociale et écologique », selon Nicolas Fillon, son directeur général. ...

Lutte anti-limaces Le métaldéhyde dans le viseur

Le métaldéhyde dans le viseur
Les produits molluscicides dont la concentration en métaldéhyde est supérieure ou égale à 3 % sont désormais classés cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction. Le changement de considération de cette substance active par la puissance publique aura, pour les agriculteurs, un impact financier ain...

Activateurs de sol Rhizeos de Bio3G obtient son AMM

« Après cinq années de recherche, plus de cinquante essais en champs et en laboratoire, et plus de 30 % du budget recherche & développement de l'entreprise investi », Bio3G entend « implanter solidement son programme Rhizeos dans le paysage agronomique français avec l'obtention de son AMM ».