; Hausse du blé et du maïs sur Euronext

Euronext Guerre en Ukraine et USDA tirent le blé à la hausse

Terre-net Média

Un rapport USDA et le conflit ukrainien provoquent une nouvelle montée des prix du blé et du maïs.

Les céréales européennes débutaient la semaine sur note légèrement haussière dans un marché encore renforcé par les rapports USDA de vendredi dernier. Pour rappel, le département américain de l’agriculture a réduit de 3,6 Mt son estimation de production US de blé cette année, à 44,9 Mt. Le stock de report de maïs a quant à lui été abaissé de 3,8 Mt (35 Mt).

L’escalade du conflit en Ukraine reste par ailleurs un facteur de tension majeur. Vladimir Poutine a notamment ajouté à la fébrilité du marché en formalisant l’annexion de quatre régions de l’Est de l’Ukraine vendredi dernier, tandis que la contre-offensive ukrainienne repousse désormais les forces russes de zones hautement stratégiques.

À noter également, la parité eurodollar reculait à nouveau de 0,4 % à la mi-séance, offrant un soutien mécanique aux cotations Euronext.

Peu avant 14h00, le blé Euronext à échéance décembre 2022 progressait de 0,50 €/t, à 357,25 €/t, tandis que le contrat mars 2023 montait de 1,25 €/t, à 356,25 €/t. Le maïs Euronext à livraison mars 2023 grimpait de 2,25 €/t, à 344,0 €/t, le terme novembre 2022 grossissait de 1,50 €/t, à 342,50 €/t.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média