Prix des céréales

Vous pouvez lire ici les articles sur les évolutions des prix des céréales (blé tendre, blé dur, orge, maïs) sur le marché physique et sur le marché à terme, sur le marché européen Euronext et sur le CBOT (Chicago board of trade) de Chicago.

Weather Market
Un risque de gel à surveiller en fin de semaine

Une vague de froid risque de toucher la France en fin de semaine. (©WorldAgWeather)
La baisse des températures est de nouveau surveillée de près en France, à mesure que le thermostat s’établit progressivement sous les 0 °C. Le climat demeure pour le moment suffisamment doux pour éloi (...)

Euronext
Le blé tente de retrouver les 310 €/t

Le blé profite d’un regain de la demande mondiale pour se relancer, malgré le poids de la récolte australienne et la concurrence russe.
Le blé bondit après avoir touché un plancher de plus d’un an, tandis que le soja profite d’un regain de la demande chinoise.
Les cours du blé plongent dans un marché mondial oublieux des risques géopolitiques. (©Terre-net Média)
Les cours du blé n'en finissent pas de baisser face à une offre gonflée par les récoltes russe et australienne qui ont, pour un temps, pris le pas sur les angoisses géopolitiques liées au conflit ukra (...)
Le prix du blé UE en dollar accuse un retrait bien plus mesuré.
Plombés par la concurrence russe et des récoltes canadiennes et australiennes plus généreuses qu’anticipé, les cours du blé subissent des pertes notables depuis plusieurs semaines. Une très large part (...)
Les prix du blé tentent un rebond face aux conditions critiques en Argentine.

Chicago
Le blé US au plus bas depuis plus d'un an

À la clôture de Chicago, mardi 6 décembre, le blé SRW à échéance mars 2023 s'était enfoncé de 10,0 c$/bu, à 7,29 $/bu. (©Pixabay)
Les cours du blé américain ont chuté mardi à leur plus bas niveau depuis plus de 14 mois, sapés par une prévision de récolte record en Australie, qui s'ajoute à une offre déjà dopée par la production (...)

Euronext
Le blé peine à rebondir sur Euronext

La récolte massive attendue en Australie et la compétition russe bloquent le rebond du blé.

Chicago
Le blé US dévisse de 3 %

Le bond du dollar et une concurrence internationale agressive renvoient les cotations américaines à la baisse.

Euronext
Le blé en retrait vers les 300 €/t

Les cours du blé cèdent du terrain face à la pression de l’origine mer Noire.
L’huile de soja continue de dévisser à Chicago tandis que le blé US est plombé par la concurrence russe. Une trituration dynamique soutient toutefois les prix de la fève.

Euronext
Le blé Euronext retombe sous les 310 €/t

La concurrence mer Noire et la fermeté de l’eurodollar tirent à nouveau le prix des céréales dans le rouge. Les récoltes de blé et semis de maïs en Argentine suscitent toutefois les craintes du marché (...)
Les prix mondiaux des produits alimentaires continuent de se stabiliser en novembre, avec une baisse des prix des céréales liée notamment à la prolongation du corridor maritime en mer Noire, a annoncé (...)

Chicago
L’huile de soja chute de 6 % à Chicago

Une hausse jugée trop mesurée des mandats d’incorporation et des ventes internationales décevantes provoquent un décrochage des cours à Chicago.
Les importations européennes de maïs sont sur un rythme record.
Les importations de maïs en Europe se poursuivent à un rythme extrêmement dynamique. Depuis le 1er octobre dernier, elles s’élèvent d’ores et déjà à 5,5 Mt, soit un bond de près de 4 Mt par rapport à (...)
Le rebond de l’eurodollar et une concurrence mer Noire agressive renvoient les prix du blé dans le rouge.
À la clôture de Chicago, mercredi 30 novembre, la fève de soja à livraison janvier 2023 a augmenté de 10,0 c$/bu, à 14,7 $/bu. (©Pixabay)
Le bond des cours du brut et l’allègement des restrictions sanitaires en Chine motivent un bond du soja et du blé US.

Repli du marché des céréales
Le corridor ukrainien rassure le marché des céréales, mais la Chine inquiète

Les cours des céréales sont en léger repli ces derniers jours, le prolongement du corridor maritime en mer Noire ayant rassuré les opérateurs, qui s'inquiètent toutefois désormais d'un potentiel ralen (...)

Euronext
Le blé européen repart vers les 330 €/t

Le blé retrouve le chemin de la hausse malgré une amélioration des conditions de culture aux US.
La concurrence internationale renvoie les céréales américaines à la baisse. Les espoirs d’un assouplissement de la politique zéro-covid en Chine soutiennent en revanche les prix du soja.