Euronext Les céréales en recul, dans le sillage de Chicago

AFP

Les prix des céréales étaient en recul, mardi à la mi-journée, à la suite du marché de Chicago, où ils ont été sous la pression de pluies annoncées aux États-Unis.

Les marchés se repliaient nettement, comme déjà lundi, « dans le sillage de Chicago où la météo faisait pression sur les cours, avec des pluies constatées depuis plusieurs jours sur la Corn Belt », a commenté le cabinet Agritel dans une note de conjoncture publiée mardi. Les investisseurs s'attendent par ailleurs à des pluies dans les 8 à 14 prochains jours dans les principales régions de production. Le marché est ainsi en plein « weather market », selon l'expression en anglais (fluctuations de prix liées à la météo, traditionnellement au printemps) : « la météo dicte donc l'évolution des cotations à court terme, même si les fondamentaux n'évoluent qu'à la marge », a souligné Agritel.

Pour l'Europe, il a d'ailleurs estimé que les fortes températures constatées en ce début de semaine « ne devraient pas avoir un impact majeur à ce stade sur le potentiel de production des céréales à paille ». Aux États-Unis, selon le dernier rapport hebdomadaire national sur les avancées et les conditions des cultures, établi au 13 juin, on a constaté une dégradation générale des conditions de culture des céréales. Ainsi, le blé d'hiver voit sa proportion de conditions bonnes à excellentes passer de 50 % à à 48 %. Même tendance pour le maïs américain, qui passe de 72 % à 68 % de cultures dans des conditions bonnes à excellentes. Certains grands pays importateurs ont profité de cette tendance à la baisse des prix sur le marché à terme pour revenir aux achats, à l'image de l'Égypte qui a lancé lundi un appel d'offres en blé pour livraison fin août.

Vers 13h00 (11h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre reculait de 1,75 euro sur l'échéance de septembre à 207,25 euros, et de deux euros sur l'échéance de décembre à 207 euros, pour environ 10 500 lots échangés. La tonne de maïs, elle, reculait de 1,25 euro sur l'échéance d'août à 258,50 euros, et de 2,50 euros sur l'échéance de novembre à 205 euros, pour environ 300 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous