Euronext Recul des céréales européennes face aux conditions favorables en mer noire

AFP

Les prix des céréales européennes étaient en recul mardi en milieu de journée sur le marché européen, alors que les récoltes venant de Russie et d'Ukraine s'annoncent florissantes.

« Les conditions climatiques restent favorables au développement des cultures, tant en Ukraine qu'en Russie, alors que les réserves hydriques sur l'ouest de l'Europe demeurent source d'inquiétudes », assure le cabinet Agritel dans une note.

Le cabinet ODA indique pour sa part qu'un analyste russe « a réévalué de plus de 3 millions de tonnes son estimation de production de blé russe, à 83,4 Mt pour 2019/20, soit un chiffre proche du record de 2017. Parallèlement la Commission européenne a diminué son estimation de rendement de blé tendre et d'orge d'hiver avec les conditions sèches dans le sud de l'UE».

Vers 12h30 (11h30 GMT) sur Euronext, la tonne de blé perdait 50 centimes d'euro sur l'échéance de mai, à 188,50 euros, et 1,25 euro sur l'échéance de septembre, à 175,75 euros, pour plus de 13 000 lots échangés. À la même heure, la tonne de maïs était en baisse de 25 centimes sur l'échéance de juin, à 166,25 euros, comme sur l'échéance d'août, à 170,75 euros, pour quelque 360 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous