Presse à balles rectangulaires Krone Big Pack Nouvelle Génération : toujours plus !

Terre-net Média

Plus de confort, de débit de chantier, de sécurité, de facilité d'utilisation... 17 ans après le premier lancement de la Big Pack, Krone n'a pas fini de relever les performances de ses machines. Capteur d'angle, éjecteur plus long, cassette à couteau VariCut, densité supérieure, boîte à ficelle étanche, panneau de commandes tactiles... Krone n'a pas fini de surprendre !

Presse cubique Krone Big Pack Nouvelle GénérationLa nouvelle génération de presses à balles rectangulaires Krone Big Pack annonce encore plus de débit de chantier. (©Terre-net Média) 

Depuis le premier modèle lancé il y a 17 ans, les presses à balles rectangulaires Krone ont bien évolué. Système haute densité HDP, ameneur VFS, groupeur de balles BaleCollect, système de coupe VariCut, MultiBale… pour répondre aux besoins des agriculteurs, les performances des machines évoluent, tout comme leur niveau de confort. La marque allemande dévoile sa nouvelle génération Big Pack, identifiée via le code NG.

Pas moins de 10 modèles qui bénéficient du pick-up renforcé au niveau des paliers et des roues de jauge. Les ingénieurs l'ont également ouvert sur l'arrière pour faciliter l'accès aux dents. Facile de remplacer celles qui cassent ou de retirer les corps étrangers. Sans compter le gain de temps pour l'agriculteur lors de l'entretien.

Capteur d'angle pour détecter la position de la fourche reteneuse

La cassette à couteaux VariCut est disponible sur chaque modèle de la nouvelle gamme. Les presses qui en bénéficient reçoivent l'unité de coupe VC dont le nombre de couteaux est facilement modifiable. 17, 33, 26 ou 51 selon la largeur du canal.

Le constructeur conserve son système VFS après en avoir revu tous les éléments. Pour limiter la facture entretien, les intervalles de maintenance s'allongent. Un argument en faveur du débit de chantier et qui permet de pousser l'outil à ses limites sans prendre de risque. Le capteur d'angle détecte le recul de la fourche reteneuse. L'opérateur a la main sur le seuil de déclenchement, qu'il gère directement en cabine. À noter qu'il sera désormais possible de connaître la charge de l'ameneur. L'idée est là encore de pousser la machine à ses limites en permanence pour accroître son débit de chantier. 

Deux ventilateurs génèrent de la pression autour du noueur et maintienne propre.Deux ventilateurs génèrent de la pression autour du noueur et le maintiennent propre. (©Terre-net Média)  

Question nettoyage, les ingénieurs de la marque ont planché sur un dispositif à deux ventilateurs installés au dessus de la machine. L'air est ainsi aspiré par le dessus et poussé par le dessous. La pression ainsi exercée sur les secoueurs maintient l'équipement propre. Résultat : plus de fiabilité et moins de risques d'incendie !

Boîte à ficelle étanche à la poussière

Autre évolution : le canal de pressage des modèles Big Pack 1270 et 1290 gagne 12 % de longueur. Il est donc identique à celui installé sur la version 1290 HDP. Des modifications améliorent la forme de la balle, pour réduire l’usure en conditions extrêmes, limiter la dépose sur les côtés de la machine ou augmenter la densité. Par exemple, la Big Pack 1270 gagne jusqu’à 15 % de densité. L’éjecteur est en deux parties et se pilote depuis le panneau de commandes installé sur la machine. 

Boite à ficelle étancheLes boîtes à ficelle étanche rendent le ravitaillement plus facile et plus rapide. (©Terre-net Média) 

Les boîtes à ficelles sont maintenant étanches et intégrées dans les capots latéraux. Fini le remplissage de poussière. Pour ravitailler, rien de plus simple. Il suffit d'ouvrir le petit capot. Le fermier stocke jusqu'à 30 bobines de 15 kg. À souligner aussi le système hydraulique qui permet de déplier les boîtes de deux manières. L'opérateur pilote leur ouverture depuis le terminal. Du coup, remplir est un jeu d'enfant tant l'accès est facile.

Enfin côté confort, l'agriculteur dispose de pavé tactile pour piloter les couteaux, les boîtes à ficelle, la rampe et l'éjecteur de balle. Le bol de la centrale de graissage est protégé contre les UV et la poussière. Et pour ne pas remonter en cabine les mains sales, la marque installe un lave main. En option, le producteur peut opter pour un réservoir à additif, des feux à Leds ou une boîte à ficelle supplémentaire.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous