Isobus JF Goupillon (Axema) : « Une situation contrastée en France »

Terre-net Média

Jean-François Goupillon, responsable technique Axema, dresse un bilan sur l'Isobus en France. De l'intérêt pour les agriculteurs à la valorisation des données échangées entre le tracteur et l'outil, en passant par l'engagement des constructeurs et la gestion de la compatibilité au niveau international.

(Cliquez sur la vidéo pour lancer la lecture)

 

Axema rejoint l'Aef

Le 18 avril dernier, Axema (union des industriels de l'agro-équipement) annonçait son adhésion à l'Aef (Agricultural industry electronics foundation). Selon Jean-François Goupillon, directeur technique d'Axema : « Avec l'aide de l'Aef, Axema sera en mesure d'offrir à ses entreprises membres le soutien nécessaire pour la mise en œuvre d'Isobus, en s'investissant entre autres pour la mise en place d'un laboratoire d'essai Isobus français, capable d'effectuer les tests nécessaires à la certification d'appareils Isobus selon les protocoles de l'Aef ».

Rappelons que l'Aef a été fondée le 28 octobre 2008 par sept constructeurs (Agco, Claas, Cnh, Grimme, John Deere, Kverneland et Pöttinger) et deux associations de constructeurs : Aem (Etats-Unis) et Vdma (Allemagne).

 

Source illustration : Kverneland

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous