Pulvérisateurs Hardi présente Twin, une assistance d’air pour réduire la dose de 30 %

Terre-net Média

Hardi propose une assistance d’air pour certains de ses pulvérisateurs. Une université danoise a mis en test ce dispositif depuis deux ans et les résultats seront expliqués sur le stand Hardi au Sima. Il pourrait permettre une réduction de dose de l’ordre de 30 %.

Hardi assistance d’air Twin avec 30% de réduction de doseHardi assistance d’air Twin avec 30 % de réduction de dose. (©Hardi)

Le système Hardi Twin est un système d’assistance d’air breveté. Ce n’est pas uniquement une soufflerie d’air comme d’autres systèmes simples d’assistance d’air mais la conjonction de trois facteurs. Tout d’abord un débit d’air réglable, en fonction de la hauteur de végétation. Ensuite un angle de flux d’air réglable de l’avant vers l’arrière, qui permet d’optimiser la pénétration dans la végétation et de contrer le vent. Enfin, un angle fixe entre le flux d’air et le flux de pulvérisation, qui permet de charger le flux d’air avec les gouttelettes de la pulvérisation pour canaliser et optimiser les impacts.

L’université d’Aarhus (département AgroEcology) a mené durant deux années (2017 et 2018) des essais afin de mesurer la dérive et la quantité déposée sur la plante entre un système de pulvérisation conventionnel et un système Twin pour des vitesses de 8 et 12 km/h et des vitesses de vent entre 2 m/s (7,2 km/h) et 8 m/s (28,8 km/h). Les résultats de cette campagne d’essais ont permis à l’université d’Aarhus de donner ses conclusions.

L’assistance d’air du Hardi Twin n’entraîne pas de perte de dépôts sur les plantes avec l’augmentation de la vitesse de travail, de 8 à 12 km/h. De plus, à conditions de pulvérisation identique, le Twin permet d’augmenter la quantité déposée sur les plantes de 30 % en comparaison d’une pulvérisation conventionnelle, sans assistance d’air. En complément, les résultats de dérive avec le Twin à 8, 12 ou 16 km/h sont bien en-dessous des résultats obtenus en pulvérisation conventionnelle, à conditions équivalentes, avec une réduction de 80 %.

Hardi en tire la conclusion suivante : « La grande majorité des agriculteurs, en France, utilise des pulvérisateurs conventionnels. En utilisant un Twin, ils peuvent réduire leur dose de 30 % car la même quantité sera déposée sur les plantes, donc ils garderont exactement la même efficacité. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous