Manutention Merlo met l'accent sur la sécurité au travail

Terre-net Média

Merlo automatise les fonctions répétitives pour faciliter la vie de l'opérateur et limiter le risque de collision. L'agriculteur peut même définir une zone virtuelle pour ne pas heurter les parois, les murs ou le toit du hangar par exemple.

Merlo TurboFarmerMerlo automatise les fonctions répétitives pour soulager l'opérateur et limiter le risque de collision. (©Merlo)

Les capteurs mesurent la charge, détectent l’outil, mesurent les angles… la technologie permet d'automatiser les tâches lors de cycles répétitifs, de piloter la montée/descente de la flèche et l'extension/rétractation du mât en conservant l’horizontalité de l’outil et enfin de définir une zone de travail spécifique.

1- Automatisation de tâches répétitives

L'opérateur se concentre sur la conduite de l'engin, plus besoin de gérer l'extension de flèche, le bennage/cavage de l'accessoire et la hauteur de travail avant de redémarrer un nouveau cycle. Par sécurité, l'automatisme fonctionne uniquement avec des outils de la marque.

2- Pilotage de la flèche

Les paramètres géométriques provenant des capteurs installés sur le véhicule permettent d’ajuster la position verticale du tablier. Lorsque le système est actif, l’opérateur modifie la position du tablier et le système gère automatiquement l’avancement, la rétraction, l’extension et la rétraction de façon à reproduire le mouvement du chariot élévateur. Le dispositif évite les mouvements typiques en forme d’arche et donc limitent le risque de collision avec  un obstacle.

3- Extension/rétraction pilotée de la flèche

Pour charger/décharger avec un véhicule équipé de fourches, il faut généralement ajuster la position de la charge grâce à des manœuvres répétées. Le risque de collision est grand car l'opérateur est concentré sur sa charge au détriment de l’environnement du véhicule. Le constructeur développe une solution de chargement/déchargement du matériel ne nécessitant pas de déplacement du véhicule. Les fourches se déplacent automatiquement grâce aux capteurs de l'engin. 

4- Définition d’une zone de travail

L'Italien développe une sorte de barrières virtuelles, pouvant être activées à proximité d’une zone de stockage, de murs ou de lignes électriques. Résultat : la sécurité est assurée en toutes conditions. En mode cartésien, la zone est constituée de quatre murs virtuels. Dès que l'engin approche les limites, le mouvement de la flèche ralentit progressivement pour éviter de heurter le toit par exemple. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous