Semoir monograine Maschio Gaspardo étoffe sa gamme Chrono

Terre-net Média

Maschio Gaspardo ajoute un modèle à sa gamme de semoirs de précision haute vitesse baptisée Chrono : le Chrono 307. L'outil porté est dorénavant disponible en version 7 rangs écartés de 60 cm, capable de semer du tournesol et du soja donc.

Maschio Gaspardo ChronoLe semoir monograine Maschio Gaspardo Chrono sème jusqu'à 15 km/h avec le même niveau de précision. (©Maschio Gaspardo)

L'Italien Maschio Gaspardo élargit sa gamme de semoirs monograine Chrono grâce à son modèle supplémentaire, le Chrono 307. L'outil embarque les éléments de semis rapide à entraînement électrique capables de travailler jusqu'à 15 km/h sans dégrader sa précision.

Chaque outil qui compose la série reçoit deux flux d'airs indépendants pour gérer le transport des graines. Le premier est la dépression qui intervient au niveau de l'organe de distribution. L'opérateur le règle en fonction de la semence à implanter pour sélectionner chaque graine avant de l'acheminer au sol.

Effet venturi pour aspirer les semences et les projeter au sol

Le second flux d’air, généré et réglable grâce à un compresseur à lobes, garantit l’acheminement précis des graines vers le sillon. Son action, via l'éjecteur d’air, prend effet dès que la graine est libérée par l’organe de distribution. Á cet endroit, la semence est aspirée par l'effet venturi pour être propulsée au sol.

L'opérateur adapte l'intensité du second flux directement depuis la cabine selon la culture à semer, de la vitesse de travail et de la profondeur de semis. L'idéal est d'éviter au maximum le rebond de la graine pour rester précis donc le flux d'air ne doit pas être trop important. Côté fertilisation, les doseurs sont également à entraînement électrique. L’engrais est stocké soit dans la trémie centrale de 1 200 ou 1 600 l selon le modèle. D'autres modèles bénéficient d'une trémie frontale de 1 100 ou 2 000 l.

Fonctions Isobus pour piloter l'engin depuis la cabine du tracteur

Le moteur électrique entraîne le doseur Minimax qui équipe déjà les autres semoirs de précision du constructeur. L'opérateur pilote tous les réglages de son outil depuis la cabine grâce aux fonctions Isobus. Dosage, gestion des descentes, calibration, … tout peut être ajusté et jusqu'à 10 travaux différents sont mémorisables.

En combinant les moteurs électriques à la position GPS de l'engin, le système gère ainsi la coupure automatique des rangs (engrais et semences). Idem avec la modulation de dose. Chaque modèle est donc proposé en version de base, avec la fertilisation, la micro granulation voire les deux équipements.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous