Sécheresse Situation « assez favorable » des nappes phréatiques

AFP

Les niveaux des nappes phréatiques sont « globalement au dessus » de ceux généralement observés en été, a indiqué mardi le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), décrivant une situation « assez favorable » grâce aux pluies du printemps.

Malgré la canicule et la sécheresse qui ont frappé la France ces dernière semaines, « à l'exception de quelques secteurs, les niveaux de nappes se situent globalement au-dessus des niveaux généralement observés en été », a noté l'organisme dans son bilan au 1er août. « Cette situation, assez favorable pour cette époque de l'année, est liée à l'incidence notable des pluies qui se sont prolongées tard au printemps », poursuit-il. Même si logiquement pour cette période de l'année, la majorité des points de mesure sont en baisse, plus de la moitié (51 %) des nappes affichent un niveau modérément haut à très haut et seulement 29 % un niveau modérément bas à très bas.

Les nappes de la Garonne, du bassin parisien, des régions de Montpellier et Nimes, de Corse, se portent globalement plutôt bien. Mais certaines régions sont moins bien loties, comme Provence-Alpes-Côte-d'Azur, la vallée du Rhône ou encore la plaine d'Alsace.

Situation des nappes phréatiques au 1er août 2018.Situation des nappes phréatiques au 1er août 2018.(©BRGM) 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous