Herbicide maïs Lancement de Calaris, solution de désherbage maïs en post-levée précoce

Terre-net Média

Pour cette saison 2018, Syngenta lance Calaris, un herbicide maïs combinant deux modes d’action et un large spectre, facilitant la gestion des résistances et efficace plus longtemps.

Désherbage du maïs.Syngenta annonce une persistance d'action augmentée pour Calaris, son nouvel herbicide. (©Watier-visuel)

Annoncé comme la « technologie de rupture pour la saison 2018 », Calaris, herbicide maïs de post-levée de Syngenta, présente deux modes d’action, de par sa composition : 70 g/l de mésotrione et 330 g/l de terbuthylazine. Les essais, menés entre 2012 et 2014, ont montré la « complémentarité de ces deux matières actives et même un effet synergique : les résultats de Calaris sont meilleurs que ceux des deux substances actives solo additionnées ». En effet, les efficacités de Calaris et des deux substances actives en solo ont été comparées au fil du temps et révèlent une « réelle performance de Calaris » : 78 % d’efficacité contre 44 % pour la mésotrione solo sur la renouée liseron, 91 % contre 66 % sur la renouée des oiseaux et 98 % contre 80 % sur la digitaire sanguine.

De plus, ce produit dispose d’un large spectre d’action, « il est efficace sur les dicotylédones classiques des céréales, difficiles à maîtriser, telles que la véronique, la pensée, la renouée liseron et la mercuriale annuelle et peut également être utilisé en seconde  action sur les dicotylédones vivaces et les graminées annuelles (pâturin, panic, sétaires, digitaires,...) ». Autre avantage : « sa rapidité d’action, avec des résultats visibles dès quatre jours après le traitement ».

Syngenta insiste aussi la persistance d’action de sa nouvelle solution de désherbage maïs. Des essais ont été mis en place pour mesurer les différences entre Calaris et Callisto (mésotrione 100 g/l), après une application unique au stade 3-4 feuilles étalées. « Dans les mêmes conditions, ces deux produits présentent des efficacités comparables jusque 30 jours après le traitement (T) et Calaris montre, après ce stade T + 30 jours, une bien meilleure durée d’action que Callisto (tableau ci-dessous). »

Efficacité d'action
Callisto (0,7 l/ha)Calaris (1 l/ha)    

T + 30 jours

92,1 %97,1 %
T + 45 jours75 %87,1 %
T + 60 jours59,5 %83,5 %

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous