[Moissons] Maladies de fin de cycle Rendement et remplissage seraient impactés, pas le taux de protéines

Terre-net Média

Hiver doux, printemps humide : toutes les conditions ont été réunies cette année pour favoriser les maladies de fin de cycle sur céréales et colza. Le rendement et le remplissage des grains seront incontestablement affectés, même s'il est encore trop tôt pour faire un pronostic.

JNO sur orgeLa JNO affecte fortement l'orge cette année (©Jean-Paul Bordes - Arvalis-Institut-du-végétal)

Aujourd’hui les dés sont jetés. Si les cultures n’ont pas manqué d’eau cette année pour le remplissage des grains, l’humidité persistante au printemps, notamment pendant la floraison, et l’hiver doux ont favorisé la présence des maladies de fin de cycle. A la veille de la moisson, septoriose, rouilles, alternariose, rinchosporiose et jaunisse nanisante de l’orge (JNO) sont très présentes. Dans quelles mesures ces maladies pourraient affecter les rendements et la qualité des récoltes ?

La JNO en toile de fond

« Globalement, 2016 est une année à forte pression de tous les bio-agresseurs sur céréales à paille : mauvaises herbes, ravageurs et maladies », explique d’emblée Jean-Paul Bordes, directeur de recherche et développement chez Arvalis-Institut du végétal. Un peu partout en France, le puceron, vecteur de la JNO, est resté tout l’hiver dans les parcelles du fait de l’absence de froid. Conséquence : la maladie est présente en toile de fond sur orge, mais aussi sur blé, mêmes si les symptômes sont plus discrets - généralement une coloration violacée sur les feuilles. « Une protection avec un traitement foliaire a été insuffisante cette année, seul le traitement de semences a été satisfaisant. Le blé a aussi été atteint car il est moins régulièrement traité. La JNO impactera sans doute le rendement, mais pas la qualité des grains », indique Jean-Paul Bordes.

Coté maladies, piétin verse, rouille jaune et brune, piétin échaudage et surtout septoriose sont très présentes. Les protections fongicides qui ont été appliquées, lorsque les parcelles étaient accessibles, entre les stades clés de dernière feuille à l’épiaison, ont permis de limiter leur développement, mais les autres ne sont pas épargnées. En entravant la photosynthèse, les maladies auront un effet incontestable sur le rendement et sur le remplissage du grain. « Cet impact est encore difficile à évaluer car il dépend du nombre de traitement qui ont été réalisés. Il sera aussi à modérer avec la capacité des OS à trier les grains pour constituer des lots qui correspondent à tous les débouchés », indique Jean-Paul Bordes. La teneur en protéines, elle, ne serait pas affectée. « Nous pensons que le processus d’absorption de l’azote n’a pas été impacté car il n’y a pas eu d’effet de sécheresse donc pas de pertes par volatilisation », poursuit le directeur de recherche.

Sur colza, « l’impact sur le PMG sera important »

Les colzas sont, eux, très touchés par alternaria, myospharaella, voire cylindrosporium. Conséquence : la maturité des colzas malades est accélérée. « Les grains atteints sont déjà presque en situation de maturité alors qu’un colza sain est à dix-quinze jours de la récolte. Les grains sont très petits, noirs ou rouge violacé et de très faible poids. L’impact sur le poids de mille grains sera certainement conséquent et des pertes de rendement importantes », estime Gilles Sauzet, ingénieur d’études chez Terres Inovia en région Centre-Val-de-Loire. Même écho en Poitou-Charentes, où les parcelles sont encore plus impactées. « Les colzas sont très impactés dans le remplissage des grains en fin de cycle. Or le PMG représente 20 % du rendement pour cette culture », s’inquiète Eric Barrière, chef de région chez Terrena Poitou.

Comparaison entre colza malade et colza sain cette annéeDes siliques de colza violacées (à g.) comparé à une branche saine (à d.) sont le témoin de la présence de maladies (©Gilles Sauzet - Terres Inovia) 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous