; Bioline Seeds fait le point sur la campagne 2021/22

Bioline Seeds Un chiffre d'affaires de 115 M d'euros pour Semences de France en 2021/22

Terre-net Média

Division de Bioline by InVivo dédiée aux métiers des semences, Bioline Seeds fait le point sur la campagne 2021/22 et livre sa stratégie de croissance pour les années à venir. Détails.

Nouvelle usine LS Production à la Chapelle d'Armentières (59)La nouvelle usine LS Production de Bioline Seeds à la Chapelle d'Armentières (59) en photo ci-dessus.  (©Bioline Seeds)

Sur l'exercice de 9 mois, d'octobre 2021 à juin 2022, Bioline Seeds annonce, dans un communiqué, « une performance consolidée autour de 160 millions d'euros en chiffre d'affaires ». En France, Semences de France a consolidé, sur la même période, son chiffre d'affaires à 115 millions d'euros. « Une bonne campagne en céréales pour le semencier, avec 664 000 quintaux mis en marché pour le compte de ses coopératives ».

Pour les prochaines années, Bioline Seeds entend appuyer sa stratégie de croissance sur 3 leviers principaux : 

  • « Renforcer des outils industriels performants » ;
  • « Continuer la diversification sur les marchés internationaux » ;
  • « Offrir une génétique renouvelée au service d’une croissance soutenue ».

L'entreprise a notamment poursuivi « la mise en œuvre de sa stratégie autour de l’excellence industrielle et opérationnelle en France comme à l’international ». « Dans l'Hexagone, l’usine (LS Production) de La Chapelle d’Armentières (Nord), qui accueille depuis 2020 plusieurs lignes multi-espèces, a lancé un vaste plan de réorganisation industrielle autour du référentiel Iso 9001, afin de continuer à progresser dans la satisfaction de ses clients et dans l’excellence opérationnelle », souligne Julien Bas, directeur général de Bioline Seeds. Il rappelle : « Semences de France est une société française qui sera en mesure de livrer ses clients français grâce à la robustesse de son système de supply-chain ».

Quelques chiffres concernant Semences de France :
- Marque n°1 en céréales et protéagineux
- 7 espèces majeures : blé tendre, blé dur, orge, triticale, lin oléagineux, pois protéagineux et soja 
- 250 essais en France 
- 50 stations de semences
- 140 variétés testées par an.

Au Brésil, DTI Sementes a aussi « agrandi et modernisé son site principal de Campo Verde, et pour se rapprocher de ses clients a créé une nouvelle base logistique, la "Seedsplace BR163" mise en service à l’été 2021 », précisent les équipes Bioline Seeds.

Enfin, « l'expansion au niveau européen entamée depuis plusieurs années avec 2 filiales, Novasem et Tradisco Seeds, permet également à l'entreprise d'être présente sur des zones géographiques stratégiques. En Italie, Novasem connaît une forte activité, tirée par la vente de céréales (filière blé dur/blé tendre avec les fabricants italiens de pâtes). En revanche, Tradisco Seeds a connu une année plus difficile en Hongrie, pénalisée par des conditions climatiques défavorables à la multiplication de ses espèces phares : avoine, pois, radis fourragers. ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média