Semences Vilmorin rééquilibre ses résultats en 2018-19

AFP

Vilmorin, quatrième semencier mondial, a annoncé mardi un rééquilibrage de ses bénéfices en 2018-19, quasiment stables après un fort recul l'année précédente, en se félicitant de « la pertinence de sa stratégie combinant innovation et proximité des marchés ».

Le semencier, filiale de la coopérative agricole Limagrain, affiche un bénéfice net de 73,9 millions d'euros sur son exercice décalé 2018-19 clos le 30 juin, contre 74,1 millions d'euros l'année précédente. En 2017-18, il avait essuyé un recul de 15 % de son bénéfice. Les ventes ont progressé de 3,3 % à 1,39 milliard d'euros contre 1,34 milliard un an auparavant, selon un communiqué du groupe diffusé mardi soir. La marge opérationnelle courante s'est établie à 8,4 %, en progression par rapport à l'exercice précédent (+ 1,2 point). L'an passé, Vilmorin a poursuivi ses programmes de recherche tant en matière de sélection végétale classique qu'en biotechnologies, indique le communiqué. L'effort de recherche s'est ainsi élevé à 241,5 millions d'euros contre 241,4 millions en 2017-18, ce qui représente désormais 15,9 % du chiffre d'affaires des activités semences destinées aux marchés professionnels. Même si le groupe a revu à la baisse en début d'année ses ambitions de dépenses en matière de recherche, in fine, elles se sont avérées supérieures à ce que le groupe avait annoncé en avril (240 millions d'euros).

Malgré un exercice 2018-19 réalisé dans un « environnement de marchés incertains, aussi bien en semences potagères qu'en grandes cultures », Vilmorin a affiché « une croissance pour toutes ses activités » et se « positionne désormais au 1er rang mondial » dans le domaine des semences potagères, souligne le communiqué. Pour l'exercice en cours, Vilmorin fixe l'objectif d'atteindre une progression de son chiffre d'affaires de 2 à 3 % à données comparables, (+ 3 % en semences potagères et + 2 % en semences grandes cultures). Le groupe vise aussi un taux de marge opérationnelle courante « d'au moins 8 % ». « Sur un marché des semences qui est fondamentalement porteur, les objectifs pour 2019-20 doivent permettre à Vilmorin & Cie de poursuivre la trajectoire de croissance de ses activités et de conforter sa position de quatrième semencier mondial, tout en confirmant sa capacité à offrir durablement des perspectives de développement résilient », conclut le communiqué.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous