Pour une Agriculture du Vivant Une plateforme digitale dédiée à l'agro-écologie, opérationnelle dès la fin 2020

Terre-net Média

Pour une Agriculture du Vivant vient d'obtenir le soutien financier de l’État, dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré par Bpifrance, pour développer une plateforme, open source et collaborative, dédiée à l’agro-écologie. Elle devrait être opérationnelle dès la fin 2020.

Le projet de plateforme digitale porté par le mouvement Pour une Agriculture du Vivant (PADV), vient d’obtenir une aide de l’État de 1,16 million d’euros, via le Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’État par Bpifrance. Son objectif : « proposer aux acteurs des filières agroalimentaires (agriculteurs, coopératives, transformateurs, distributeurs…) une palette d’outils digitaux pour réussir leur transition agro-écologique », présente l'association qui porte l'ambition « d’accélérer la transition du modèle agricole et alimentaire en favorisant la promotion et le développement de pratiques agricoles vertueuses pour les sols, les hommes et la planète ».

Cette plateforme a vocation « à devenir un espace d’information et de synergie, répondant aux besoins précis des acteurs des différentes filières engagées ou souhaitant s’investir dans une démarche de transition agro-écologique ». Les premières fonctionnalités devraient être opérationnelles dès la fin 2020. Parmi les principaux atouts de la plateforme mis en avant : 

  • « Un outil d’évaluation et de suivi pour piloter facilement son processus de transition écologique »
  • « Un espace pour co-construire et financer les projets des filières agro-écologiques »
  • « Une boîte à outils intuitive aussi bien pour s’informer que répondre, de manière pédagogique et pratique, aux diverses questions techniques et agronomiques posées ».

« Face aux urgences climatiques et environnementales, chaque acteur de la chaîne agroalimentaire, du producteur jusqu’au transformateur ou distributeur, doit prendre sa part de responsabilité pour faire émerger un modèle agricole et alimentaire écologique », indique Jean-Philippe Quérard, président de Pour une Agriculture du Vivant. « Nous sommes heureux de soutenir cette initiative partagée qui contribuera à la transformation agro-écologique de la filière alimentaire, en apportant un cadre conceptuel et opérationnel propice à l’accompagnement des acteurs concernés, ajoute Ariane Voyatzakis, responsable du secteur agroalimentaire à la Direction de l’innovation de Bpifrance. L’association PADV a montré sa capacité à fédérer l’ensemble des maillons de la chaîne alimentaire pour bâtir un référentiel commun des pratiques agro-écologiques. De fait, son projet s’inscrit dans les priorités de l’État et de Bpifrance, en soutien à la structuration des filières stratégiques pour l’économie française ».

Créée en 2018, l'association Pour une Agriculture du Vivant réunit plus de 500 agriculteurs adhérents et 44 organisations membres. Cela représente aujourd’hui 33 filières impliquées dans la démarche et 14 catégories de produits répertoriés.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous