[Data] Main d'oeuvre agricole 8 % de salariés en moins en 10 ans

Terre-net Média

Le salariat recule en agriculture depuis 2006. La MSA annonce une baisse de 8 % des effectifs d'hommes et de femmes salariés. Tous les secteurs ne sont pas impactés de la même façon : les entreprises de travaux agricoles tirent ainsi leur épingle du jeu. Cependant, l'agriculture recrute et peine souvent à trouver suffisamment de candidats.

Main d'oeuvre agricole en baisse de 8 % depuis 2006La main d'oeuvre agricole recule de 8 % depuis 2006 selon les chiffres de la MSA. (©Dusan Kostic/Fotolia) 

S elon les chiffres de la MSA , le nombre de salariés agricoles est en recul depuis 2005. Environ 8 % de moins en seulement 10 ans. Les femmes sont plus particulièrement touchées par cette tendance, le nombre de salariées a baissé de 6,5 % en moyenne. Côté masculin, les hommes sont impactés à hauteur de 1,5 %.  

Nombre de salariés agricoles, selon leur sexe, en France depuis 2005 :

51,2 % de salariés masculins en plus dans les ETA

Tous les secteurs d'activité ne sont pas concernés de la même façon. Par exemple, le nombre de salariés masculins dans les entreprises de travaux agricoles (ETA) est en constante augmentation depuis 2005. Ils sont passés de 41 759 à 63 159, soit une progression de 51,2 %. 

Autre évolution marquante, les élevages de gros animaux et les services de remplacement où le taux d'hommes salariés croit respectivement de 49,1 et 44,7 %. Inversement, la MSA totalise moins de messieurs dans la production de champignons et parmi les gardes chasse-pêche.

Côté féminin, la tendance est similaire. Les femmes délaissent progressivement la viticulture et les cultures spécialisées au profit des ETA . En effet, leur présence y a plus que doublé ces dix dernières années. En 2005, 8 800 femmes étaient salariées contre 18 410 en 2016. L'élevage aussi attire la gente féminine, avec une progression de 81,4 %. 

Le secteur agricole recrute

En France, selon l’Insee, 2,8 % des personnes ayant un emploi en 2014, travaillent dans l’agriculture. Bien que le salariat soit en recul, aujourd'hui l'agriculture recrute et certains secteurs peinent à attirer suffisamment de candidats. Chaque année, plus de 50 000 salariés permanents sont recrutés, dont 35 000 exclusivement sur les exploitations de production agricole, 10 800 dans les entreprises du paysage et des espaces verts, 11 400 dans les exploitations de grandes-cultures et 6 900 dans les exploitations viticoles. Parmi les secteurs qui recherchent, la viticulture, les cultures spécialisées (arboriculture, maraîchage, horticulture), les espaces vert, la grande culture, l'agroéquipement et l'élevage.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous