Agrial Activité en baisse en 2020 mais bénéfice en hausse

AFP

La coopérative normande Agrial, connue pour ses marques Florette, Loïc Raison ou Soignon, a vu en 2020 pour la première fois depuis 20 ans baisser son chiffre d'affaires, à cause de la restauration hors foyer, mais son bénéfice net a augmenté, a-t-elle annoncé lundi.

Le chiffre d'affaire baisse, de 2,18 % à 5,957 milliards d'euros. « C'est la première fois depuis 20 ans. On a plutôt bien résisté. On estime que les entreprises agroalimentaires ont baissé de 3 % » en Europe, a estimé lors d'une visioconférence de presse Ludovic Spiers, directeur général. Ce recul « est principalement dû à la baisse de l'activité en restauration hors foyer », a précisé le DG de la coopérative, qui emploie 21 200 salariés dans le monde. L'export a baissé de 7 %. Le bénéfice net augmente à 68,8 millions contre 52,1 millions en 2019, grâce à une réduction « très importante des charges fixes » et à la décision de « modérer » les investissements, a poursuivi M. Spiers. En termes d'excédent brut d'exploitation (232 M) « c'est la meilleure année d'Agrial depuis sa création », a ajouté le DG de la coopérative de 12 000 agriculteurs.

« L'année 2020 a été particulièrement agitée tant pour des raisons sanitaires que climatiques », a ajouté Arnaud Degoulet, président d'Agrial et agriculteur en polyculture-élevage dans la Sarthe. Agrial a été « très touché au niveau de la récolte de céréales avec une pluviométrie très humide fin 2019 puis un temps très sec en 2020 », a précisé M. Spiers. La récolte d'été a ainsi été « catastrophique » avec des baisses de volumes de 30 à 50 %. Un des enjeux de la crise sanitaire a été par ailleurs de « convaincre les salariés de continuer de travailler », a aussi expliqué M. Spiers. En France sur 13 000 salariés, « il y en a que 1 500 qui étaient concernés par le télétravail », les autres étant « dans des usines ou derrière des volants de camions », a-t-il précisé.

Dans les légumes, activité historique où travaillent quasiment la moitié des salariés pour 1,4 milliard de chiffre d'affaires, « l'impact de la crise aura été certain » pour les légumes frais prêts à l'emploi. Dans le lait, l'année aura été meilleure que redoutée avec un chiffre d'affaires de 2,4 milliards d'euros. Agrial va même augmenter les capacités de son usine vendéenne de Luçon à 24 000 tonnes de mozzarella contre 16 000 auparavant. Détruite en grande partie par un incendie, l'usine est en reconstruction et rouvrira « début 2022 », selon M. Spiers.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous