Aides Pac Après des contrôles contestés, plusieurs centaines d'agriculteurs dans les rues d'Ajaccio

AFP

Plusieurs centaines d'agriculteurs ont défilé samedi à Ajaccio, notamment pour dénoncer « l'injustice des contrôles réalisés par l'État », en référence à des vérifications effectuées récemment dans les exploitations sollicitant des aides européennes.

« On a été trompés par l'État, les surfaces peu productives ne sont plus prises en compte, on fait retomber la faute sur les agriculteurs et en attendant on n'est pas payés. Certains vont mettre la clé sous la porte », a témoigné l'un des manifestants sous couvert d'anonymat.

« L'Europe a (...) basé son soutien à tous les agriculteurs européens sur la surface, or, justement, la seule surface qui existe en Corse est le parcours pastoral et celui-ci n'est pas reconnu pleinement par la Commission européenne qui décide du paiement des aides de la Politique agricole commune », dénonçaient les manifestants dans un tract.

« L'Etat a décidé unilatéralement, voici quelques semaines, de contrôler plusieurs centaines d'exploitations agricoles en modifiant les règles normalement applicables jusqu'en 2022 », a dénoncé dans un communiqué le patron de l'exécutif corse Gilles Simeoni, qui a participé au défilé.

« Ces contrôles ont été au surplus conduits selon des techniques et moyens (drones notamment) totalement inadaptés à la réalité du terrain insulaire. Ils se sont accompagnés de la suspension, à titre conservatoire, du paiement de toutes les aides dues, plongeant de nombreux agricultrices et agriculteurs et leur famille dans une situation de préfaillite », a poursuivi Gilles Simeoni. Il a appelé, au nom de tous les élus de Corse, « toutes appartenances confondues », à « construire, dans le cadre de la future Pac, l'agriculture corse de qualité et de production dont la Corse a besoin ».

Parmi les 2 150 exploitations agricoles sollicitant des aides européennes en Corse, près de 373 présentent « des anomalies » constatées par des photographies aériennes, ont indiqué mi-octobre les autorités préfectorales en annonçant que des centaines de contrôles sur le terrain allaient être menés.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous