« Les jeunes talents de l'agriculture » Émeric : « évoquer l'avenir de la ferme dans la relation père/fils »

Terre-net Média

Ses études dans une école de commerce, son stage aux États-Unis et ses premiers emplois dans le secteur financier à Londres et à Paris auraient pu détourner Émeric de l'exploitation familiale dans les Hauts-de-France. Mais son envie de devenir agriculteur était ancrée en lui, il suffisait juste d'attendre l'élément déclencheur pour qu'elle se concrétise. De quoi s'agit-il ? Pour le savoir, il faut lire ce 14e témoignage de la série présentant, en quelques lignes, les spécificités des parcours et projets des jeunes agriculteurs qui ont inspiré le livre de Christophe Dequidt, consultant, et son épouse Sylvie : "Le tour de France des jeunes talents de l’agriculture".

Faire des études pour pouvoir décider de son avenir et choisir un métier qui plaît : cette devise se transmet de père en fils dans la famille d'Émeric, au risque de s'éloigner de l'exploitation familiale, au sens propre comme figuré. Cela aurait pu être le cas pour le jeune homme parti dans une école de commerce, puis en stage aux États-Unis, dans une banque internationale à Londres et enfin à Paris dans une filiale d'Unigrains spécialisée dans le financement participatif pour l'agroalimentaire. Parler du devenir de la ferme avec son frère et son père, fatigué après la moisson 2015, provoque en lui un véritable déclic. L'envie d'être agriculteur, qui sommeillait en lui depuis longtemps sans doute, est réveillée.

« Cet échange est une étape incontournable de la relation père/fils dans le monde agricole, avec la bienveillance d'un père, en tant que papa et dans son rôle de transmission d'un savoir et d'un patrimoine qu'il espère voir prospérer encore de nombreuses années », estime Émeric avec beaucoup de respect pour celui qui est encore aujourd'hui sa « caution technique », « son joker en toute occasion ». Il faut dire que ce dernier a été un pionnier de la cogestion d'exploitations, du matériel jusqu'aux rendements en passant par le travail en commun. « Papa a montré la voie » et ses fils, tous deux installés maintenant, s'efforcent de la poursuivre... 

Ce qu'il faut retenir de ce témoignage selon les auteurs

  • Il y a une vie avant l’installation, il faut la valoriser au maximum pour acquérir les compétences qui seront déterminantes dans son métier d’agriculteur.
  • Quand la porte de l'exploitation s’ouvre pour la reprendre, il faut y aller si on est passionné et si on sent que c’est le bon moment.
  • Être consultant et exploitant agricole est une excellente solution : si on a du savoir à vendre il faut le faire.
  • Prendre des responsabilités à l’extérieur apportent beaucoup de choses dans la vie d’un agriculteur.
  • Se former en permanence est une nécessité.
  • La réussite d’une exploitation passe par la différenciation des productions.
  • La confiance est un maître-mot.
Tous ces jeunes talents ont un point commun, ils se sont formés récemment et sont entrés dans la communauté Atouts Jeunes, développée par Campus Triangle, preuve de leur vision positive de l'avenir.

 

couverture du livre le tour de france des jeunes talents de l agriculture de christophe dequidt
(© Editions France Agricole)


Retrouvez le témoignage complet d'Émeric dans le livre de Sylvie et Christophe Dequidt, Le tour de France des jeunes talents de l'agriculture, paru aux Éditions France Agricole.
Lire aussi la présentation de l'ouvrage par son auteur, publiée sur Terre-net :  Christophe Dequidt - « Un tour de France des jeunes talents de l'agriculture »- 

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous