Coronavirus Grande difficulté pour l'approvisionnement de l'Outre-mer en volaille et œufs

AFP

« L'Outre-mer est en grande difficulté » pour l'approvisionnement par voie aérienne en volaille et en œufs, a mis en garde jeudi le ministre de l'agriculture et de l'alimentation Didier Guillaume.

Une grande partie des liaisons aériennes étant suspendues, « l'Hexagone ne peut pas envoyer de la volaille, des œufs qui sont indispensables à l'Outre-mer », a-t-il indiqué devant la commission des affaires économiques du Sénat.

« Nous avons un problème de liaison aérienne dans les deux sens », a-t-il détaillé, soulignant que le gouvernement était en train de « travailler » pour « trouver un peu de place » pour les œufs et les poussins d'un jour, destinés à l'élevage, dans les soutes des « liaisons sanitaires ou de passagers ».

La sénatrice socialiste de Martinique Catherine Conconne a aussi fait remarquer que les producteurs de melon du département se trouvaient dans l'incapacité de livrer la métropole. Les fruits leur restent sur les bras et les prix plongent, a-t-elle pointé.

« C'est un vrai problème, c'est deux millions d'euros en jeu », a reconnu le ministre.

En Martinique et en Guadeloupe, les commerces seront fermés pendant le week-end pascal afin de réduire davantage les déplacements de population.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous