« Les jeunes talents de l'agriculture » Grégoire : « La force, c’est l’équipe, le groupe »

Terre-net Média

Même si pendant ses études, Grégoire, avide de découvertes, multiplie les expériences, son objectif est de reprendre plus tard une ferme. But aujourd’hui atteint : il est installé avec son père, son oncle et trois cousins dans un Gaec où chacun puise sa « force » dans « le groupe ». Une véritable dynamique d’équipe se dégage en effet de ce 13e témoignage de la série présentant, en quelques lignes, les spécificités des parcours et projets des jeunes agriculteurs qui ont inspiré le livre de Christophe Dequidt, consultant, et son épouse Sylvie : "Le tour de France des jeunes talents de l’agriculture".

Pendant son BTS et son master, Grégoire a envie de découvrir plein de choses, de vivre de nombreuses expériences. Il part en stage dans une société d’import/export entre l’Europe et l’Asie où il est ensuite embauché. Au fond de lui pourtant, il sait qu’il reprendra un jour une ferme. Il attend juste le bon moment. Ce sera trois ans plus tard, sur une structure située à côté de l’exploitation familiale en Normandie. Il y fait ses premiers pas dans l’agriculture jusqu’à ce que son père et son oncle commencent à parler retraite.

Voir le portrait de Guillaume, également installé en Gaec :
S'organiser/communiquer pour « gagner en efficacité et rentabilité »

Cela tombe bien : Grégoire et ses trois cousins veulent prendre la relève, ensemble. « J’ai vécu dans l’admiration de la dynamique à plusieurs familles autour d’un projet, insiste-t-il. La force, c’est l’équipe, le groupe. Chacun trouve naturellement sa place dans son talent mais tout le monde connaît l’entreprise. » Ainsi, la jeune génération rejoint l’ancienne au sein du Gaec et chaque nouvel associé y cultive son savoir-faire et son savoir-être en bonne entente, avant de devenir responsable d’un atelier.

Lire également le livre de Pascal Py :
« Faire passer ses idées en douceur, convaincre »

Céréales, lin, betteraves, patates, vaches allaitantes, porcs : le choix est vaste mais Grégoire choisit de s’occuper de commercialiser les pommes de terre, ayant bien conscience qu'« une fois le revenu assuré, il faut trouver des niches pour se différencier ». Grâce à son premier job dans le commerce international, il ne sera pas à court d'idées, ni d'arguments, pour négocier avec des grossistes de Rungis ou la grande distribution, et suivre l'évolution des tendances de consommation...

Ce qu'il faut retenir de ce témoignage selon les auteurs

  • La force vient de ses racines, de sa famille.
  • Le passage de témoin entre générations est une étape fondamentale dans la réussite d’une entreprise agricole comme non agricole.
  • La coopération permet d'être plus fort à plusieurs.
  • Il ne faut pas hésiter à aller chercher ailleurs certaines compétences notamment en marketing et en packaging.
  • La réussite de la multi-activité nécessite des savoir-faire pointus dans chacune d'elles.
  • L'innovation est possible dans chaque exploitation : il faut y consacrer du temps et de l’énergie
  • Le culot, s’il est professionnel, paie.
  • Une 3e voie entre le conventionnel et le bio est peut-être une solution envisageable.
Tous ces jeunes talents ont un point commun, ils se sont formés récemment et sont entrés dans la communauté Atouts Jeunes, développée par Campus Triangle, preuve de leur vision positive de l'avenir.

 

couverture du livre le tour de france des jeunes talents de l agriculture de christophe dequidt
(© Editions France Agricole)


Retrouvez le témoignage complet de Grégoire dans le livre de Sylvie et Christophe Dequidt, Le tour de France des jeunes talents de l'agriculture, paru aux Éditions France Agricole.
Lire aussi la présentation de l'ouvrage par son auteur, publiée sur Terre-net :  Christophe Dequidt - « Un tour de France des jeunes talents de l'agriculture »− 

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous