Biogaz Le développement doit s'accompagner d'efforts sur les coûts

AFP

Le développement des énergies renouvelables, et notamment du biométhane, doit s'accompagner d'une « optimisation du coût », a souligné mardi une responsable du ministère de la transition écologique, au moment où des députés demandent des objectifs plus ambitieux.

Le gouvernement a présenté récemment son projet de programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) pour les dix ans à venir. Sur le gaz renouvelable, il a revu à la baisse les objectifs de développement et les a conditionnés à des diminutions de coûts, jugées irréalistes par le secteur. « La PPE est un équilibre entre les préoccupations de développement de ces énergies renouvelables, et en particulier de celles qui ont les externalités les plus positives, mais aussi d'optimisation du coût de développement de ces renouvelables », a souligné Virginie Schwarz, directrice de l'énergie au ministère de la transition énergétique et solidaire. Elle a aussi évoqué « une préoccupation qui a clairement été exprimée par nos concitoyens dans les derniers mois, qui est celle de maîtriser à la fois les coûts de la transition énergétique et leur impact sur les prix de l'énergie ».

La PPE n'est pour l'instant qu'un projet de décret, qui doit encore être soumis pour avis à une série d'instances (Conseil supérieur de l'énergie etc.) et à une consultation du public. « On va pouvoir, pendant cette période de consultation, continuer à en discuter pour trouver le meilleur équilibre possible », a indiqué Virginie Schwarz, qui s'exprimait à la convention de l'Association française du gaz (AFG). Plus d'une centaine de députés de tous bords ont envoyé ce week-end une lettre au Premier ministre, pour réclamer plus d'ambition dans les énergies renouvelables, en particulier le biogaz (ainsi que les énergies marines renouvelables). Lors de la convention de l'AFG, son président Patrick Corbin a une nouvelle fois déploré un « projet de PPE bien peu ambitieux pour la filière gaz ». « Nous sommes particulièrement inquiets d'une PPE qui ne prend pas en compte les atouts du gaz pour assurer le succès d'une transition énergétique que nous appelons de nos vœux », a-t-il déclaré.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous