Défaillances d’entreprises agricoles Le pire troisième trimestre pour les exploitations en productions végétales

Terre-net Média

Selon le cabinet d’études Altares, le nombre de défaillances d’exploitations en productions végétales enregistré au 3e trimestre 2018 n’avait pas été aussi élevé depuis au moins 2011. Les procédures de sauvegardes, redressements ou liquidations judiciaires sont plus nombreuses dans le secteur agricole que pour l’ensemble des secteurs d’activité.

Au troisième trimestre  2018, Altares a enregistré 257 défaillances d'entreprises agricoles. Au troisième trimestre 2018, Altares a enregistré 257 défaillances d'entreprises agricoles. (©Fotolia)  

L e troisième trimestre 2018 est l’une des pires périodes, depuis au moins 2011, en termes de défaillances d’entreprises agricoles. En juillet, août et septembre, le cabinet d’études Altares a enregistré 257 procédures de sauvegardes, redressements et liquidations judiciaires. Un chiffre en hausse de 8 % par rapport au troisième trimestre 2017, mais semblable au pic enregistré au troisième trimestre 2016.

De manière générale, le troisième trimestre est le plus souvent celui au cours duquel les défaillances d'entreprises sont moins nombreuses comparé au autres trimestres.

Avec 108 procédures, les défaillances d’entreprises du secteur des cultures font un bond de 38 % par rapport au 3e trimestre 2017. Ceci dit, sur les neuf premiers mois de l’année 2018, le nombre de défaillances dans ce secteur est stable par rapport aux neuf premiers mois de 2017.

En élevage, les défaillances sont relativement stables : 114 cas, contre 118 l’an passé.

Pour l'ensemble de l'agriculture, secteur « mal orienté », le nombre de défaillances a ainsi augmenté davantage que pour l'ensemble des secteurs d'activité (+ 6,8 %).


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous