Paroles de lecteurs Les agriculteurs ne paieront pas la dépollution des cours d'eau

Terre-net Média

Les lecteurs de Terre-net ne veulent pas payer pour dépolluer les rivières contrairement à ce que proposait l'association UFC-Que Choisir il y a quelques semaines, estimant qu'ils sont déjà suffisamment taxés et que c'est aux firmes phytos de financer la dépollution, d'autant que les pesticides retrouvés dans l'eau ne sont pas forcément d'origine agricole.

paroles de lecteurs pesticides dans l eau ufc que choisir « Bientôt, il n'y aura plus grand monde pour produire les denrées agricoles en France », prévient PàgraT. (©Terre-net Média) 

NH 17 : « Seulement 5 % des eaux contaminées par des pesticides, on ne devrait même pas en parler... »

ngae00341 : « De toute façon, les agriculteurs sont là pour nourrir le peuple pour presque rien et pour payer toutes les taxes. J’espère qu'un jour, les Français crèveront de faim. Ils n'auront que ce qu'ils méritent. »

Les agriculteurs ne sont bons qu'à payer des taxes !

PàgraT  : « On paie déjà des taxes sur les phytos ! UFC-Que Choisir ne se rend même pas compte que très bientôt, il n'y aura plus grand monde pour produire les denrées agricoles en France. Il faudra alors importer en masse des produits qui répondent à des normes minimales et ainsi externaliser les pollutions. »

Steph72 :  « Eh oui, il vaut mieux faire payer les derniers agriculteurs qui restent et qui ont du mal à vivre de leur travail ! Merci UFC-Que Choisir qui prône des prix bas pour les produits agricoles. On n'est plus à une contradiction près ! Pendant ce temps là, on ne parle pas des résidus de médicaments non traités... »

Trop bête : « Les médicaments utilisés pour soigner les êtres humains ne sont-ils pas en effet des pesticides ??? »

Taxer plutôt les firmes phytos

Voisenet :  « Qui épand les boues de station d'épuration dans ses champs ? Là on ne parle pas de pollution ! Les sociétés d'autoroutes, la SNCF, etc. utilisent quoi pour traiter les mauvaises herbes ? Vous feriez mieux de laisser les agriculteurs tranquilles et de taxer les firmes phytosanitaires ! »

Grochat : « Effectivement, pourquoi pas faire payer ceux qui ont homologué ces molécules "inoffensives" ? »

Ces pesticides ne sont pas forcément d'origine agricole

Titian : « Encore faut-il que les pesticides soient bien d'origine agricole. Le dossier de l'Ampa dans les eaux de ruissellement est emblématique de la diversion en marche. Il n'y a qu'à continuer sur cette pente ! On voudrait éliminer l'agriculture française que l'on ne s'y prendrait pas autrement !! »

Chrislait : « Selon une publication du Commissariat général au développement durable (CGEDD) datant de novembre 2015, la molécule la plus fréquemment retrouvée dans les cours d’eau est l’Ampa, métabolite du glyphosate. Le coupable est donc désigné : il s’agit de l’agriculteur utilisant ce "pesticide" pour ses désherbages. Mais l’Ampa a pourtant d’autres origines n’ayant absolument rien à voir avec l’activité agricole. L’acide aminométhylphosphonique (Ampa) a deux origines : agricole en tant que métabolite du glyphosate et non agricole en tant que métabolite des aminométhylène-phosphonates, utilisés dans les systèmes de réfrigération et de refroidissement des moteurs, de traitement des eaux de refroidissement, et contenus dans les détergents industriels et domestiques, dans les lessives (comme adjuvants anticalcaires). Comment le ministère peut-il imputer à la seule activité agricole la présence d’Ampa dans 55 % des analyses de cours d’eau ? »

« Faire la grève des semis ou de la commercialisation »

dpj : « J'appelle à la grève des semis pour l'année 2020 ! Ras-le-bol d'être critiqué par une bande de bons à rien qui, derrière leurs bureaux, ne pensent qu'à nous salir !! »

Pipo : « Ou plutôt semez, récoltez... mais ne vendez rien, absolument rien ! Si vous ne semez pas, vous vous retrouverez en faillite complète et personne ne vous aidera. Gardez tout en stock ! »

L'article a également bien circulé sur les réseaux sociaux avec par exemple, rien que sur la page Facebook de Terre-net, 142 partages et 83 commentaires, dont voici un extrait :

post facebook ufc que choisir pesticides dans les rivieres(©Page Facebook de Terre-net) 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous