[Covid-19] Écoles/crèches fermées L'allocation de remplacement maintenue pour les exploitant(e)s

Terre-net Média

« L’allocation pour financer le remplacement des exploitant(e)s agricoles empêché(e)s de travailler du fait de la Covid-19 reste mobilisable durant tout l’état d’urgence sanitaire, en particulier pour ceux gardant leurs enfants avec les crèches et écoles fermées », rappelle le ministre de l'agriculture notamment.

L’allocation de remplacement, destinée aux agriculteurs et agricultrices qui ne peuvent pas travailler sur leur ferme du fait de la crise sanitaire de la Covid-19, peut être sollicitée jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire. En particulier pour les parents qui doivent s'occuper de leurs enfants en raison de la fermeture des crèches et des établissements scolaires. Car bien évidemment, beaucoup de travaux, saisonniers ou concernant les animaux, ne peuvent être différés

Les ministres de l'agriculture et de l'alimentation Julien Denormandie, des solidarités et de la santé Olivier Véran, des comptes publics Olivier Dussopt et le secrétaire d'État chargé de l'enfance et des familles Adrien Taquet, l'ont redit par voix de communiqué de presse hier. Cette aide avait été créée pendant le 1er confinement puis réactivée au deuxième le 30 octobre 2020. 

Peuvent aussi y prétendre les exploitants obligés de s'isoler parce que positif à la Covid-19 ou cas contact, ou « qui sont parents d’un enfant de moins de 16 ans ou d’une personne en situation de handicap faisant lui-même l’objet d’une telle mesure ». Concrètement, le coût du remplacement est financé dans la limite de 112 € par jour. « L'allocation est versée par la Mutualité sociale agricole, sur la base de justificatifs, soit aux services de remplacement si l’exploitant fait appel à eux, soit à l’agriculteur s’il procède à une embauche directe », précise le communiqué.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous