Pandémie du Covid-19 Trump annonce des milliards de dollars pour soutenir les farmers américains

Terre-net Média

À coup de milliards de dollars – 19 au total – Donald Trump affiche un soutien sans faille envers ses agriculteurs économiquement impactés par la pandémie de coronavirus. L’USDA prévoit ainsi 16 Mds$ d’aides directes aux producteurs et 3 Mds$ pour l’achat et la distribution de produits frais, de produits laitiers et de viande.

Donald Trump, lors de l'annonce du plan de soutien aux agriculteurs américainsDonald Trump, lors de l'annonce du plan de soutien aux agriculteurs américains le 20 mai 2020. (©Terre-net Média)

Dans le cadre du programme d'aide alimentaire contre le coronavirus, le président américain Donald Trump a annoncé en début de semaine un vaste plan de soutien financier pour les farmers économiquement impactés par la pandémie de Covid-19. Ce plan, d’un total de 19 milliards de dollars, se décomposera en deux parties : une enveloppe de 16 Mds$ « en paiements directs pour soulager les agriculteurs et les éleveurs américains touchés par la pandémie », et une seconde de 3 Mds$ pour financer l’achat et la distribution de produits frais, produits laitiers et carnés.

Sonnie Perdue, le secrétaire américain à l’agriculture, a donné les détails de ces paiements directs « pour venir en aide aux agriculteurs et aux éleveurs américains touchés par la pandémie de coronavirus ».

« Ces paiements aideront à maintenir les agriculteurs à flot » jusqu’à ce que la demande du marché revienne, explique Sonnie Perdue.

Concrètement, l’USDA prévoit une aide financière aux producteurs qui ont subi une baisse de prix de 5 % ou plus en raison de Covid-19 et qui « doivent faire face à des coûts de commercialisation supplémentaires importants en raison de la baisse de la demande, de la production excédentaire et des perturbations des modes d'expédition.

Une première enveloppe de 9,5 Mds$ viendra compenser les agriculteurs « pour les pertes dues aux baisses de prix survenues entre la mi-janvier 2020 et la mi-avril 2020 et pour les produits qui avaient été expédiés de la ferme entre la même période mais qui ont ensuite été gâchés en raison de la perte des canaux de commercialisation. » Une seconde enveloppe de 6,5 Mds$ compensera les pertes « en raison de perturbations continues du marché ».

15 €/t pour le soja, 11,5 €/t pour le maïs et 6 €/t pour le blé

Les agriculteurs américains pourront ainsi bénéficier d’une aide directe spécifique pour leurs grandes cultures (orge de brasserie, canola, maïs, soja, sorgho, tournesol, blé dur et blé de force roux de printemps notamment) sur la base de 50 % de leur production.

À titre d’exemple, les aides directes devraient s’élever à l’équivalent de 15 €/t pour le soja, 11,5 €/t pour le maïs et 6 €/t pour le blé de printemps.

« Les aides financières directes seront envoyées aussi rapidement que possible car les producteurs de produits agricoles ont subi des pertes sans précédent », a déclaré Sonny Perdue, qui espère que les chèques pourront être envoyés d’ici fin mai.

En élevage, le plan de soutien prévoit une compensation de la baisse des prix du lait au premier trimestre 2020 ainsi que des taux de paiement par tête pour pallier la baisse de débouchés en viande bovine.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous