Pommes de terre Un « nouvel élan » pour la filiale française du groupe HZPC

Terre-net Média

HZPC France souhaite « reconquérir sa position de leader » sur le marché du plant de pomme de terre dans l'Hexagone. Pour y arriver, son directeur, Christophe Gauchet, entend développer les ventes de l'entreprise à l'export et progresser aussi sur le segment de l'industrie.

Pommes de terre Challenger 13 variétés de pommes de terre représentent 90 % des ventes de HZPC France. Parmi elles : Innovator, Challenger, Caesar, Monalisa, Mozart, Annabelle, Franceline, Marilyn, Colomba, Heraclea, Astérix, Voyager et Taisaiya.(©HZPC)

Arrivé depuis près de quatre mois à la direction, Christophe Gauchet souhaite donner un « nouvel élan » à la filiale française du groupe néerlandais HZPC. « Notre ambition est de retrouver notre place de leader sur le marché français du plant de pommes de terre en nous appuyant sur l’innovation technique et sur nos solutions créatrices de valeur pour les consommateurs, comme pour les producteurs et les clients », présente le directeur de HZPC France. Pour arriver à cet objectif, l'entreprise prévoit de s'appuyer sur deux leviers : « le développement et la croissance sur le segment de l'industrie » et envisage aussi d'élever les surfaces en production en France de près de 40 % (de 3 100 à plus de 4 000 ha).  

Répartition des ventes 2018 de HZPC France :
- 55 % des volumes réalisés en frais, « 2e position du marché » avec les variétés Caesar, Annabelle, Franceline et Monalisa
- 45 % sur le marché de l'industrie avec Challenger et Innovator

La filiale française cherche notamment à relancer le marché export, « délaissé pendant des années. Il s'agissait d'un véritable choix stratégique de l'époque. Aujourd'hui, ce segment ne représente que 10 % de nos ventes. Notre volonté est de passer à 30 % », explique Christophe Gauchet. Pour cela, l'entreprise travaille sur le développement de « variétés polyvalentes comme Rosi, Memphis et Fortus, dont les caractéristiques correspondent aux demandes des producteurs à l'export, notamment du sud de l'Europe », précise-t-elle dans son communiqué.

Pour progresser sur le segment de l'industrie, HZPC travaille en lien avec la majeure partie des acteurs du segment, « en contractualisant la collaboration sur le long terme, à cinq ans. Nous co-construisons l’offre avec eux, afin de leur proposer une variété qui corresponde exactement à leur cahier des charges », explique Christophe Gauchet. La filiale française de HZPC entend aussi « redynamiser son offre sur le marché du frais avec des variétés en cours de développement, inscrites depuis plusieurs années, comme Columba, Taisiya pour les polyvalentes, Talentine pour les chair ferme, Noblesse et Sunita pour le marché des frites ménagères », d'après le communiqué.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous