Budget rectificatif lié au Covid-19 Un amendement simplifie l’utilisation de la DPA

Terre-net Média

L’Assemblée nationale a adopté le 17 avril un amendement permettant aux agriculteurs de débloquer plus facilement leur épargne de précaution dans le cadre de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Les députés ont adopté, lors de l’examen en séance publique du projet de loi de finances rectificative, le 17 avril, un amendement permettant d’assouplir les conditions d’utilisation de la Déduction pour aléas (DPA).  

 

Proposé par les députés LREM Jean-Baptiste Moreau, Emilie Cariou et Hervé Pellois, cet amendement permet aux agriculteurs qui ont épargné pendant plus de 15 ans au titre de la DPA des sommes aujourd’hui bloquées et mobilisables en cas de crise économique, mais dans des conditions très complexes, d’utiliser cette épargne dans les mêmes conditions que celles prévues par le nouveau dispositif de DEP (déduction pour épargne de précaution, mis en place en 2019), et ce jusqu’en mars 2021.

Ce projet de loi de finances rectificative liée au Covid-19 sera examiné par le Sénat le 21 avril.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous