Élections chambres d’agriculture En Loire-Atlantique, la Conf’ cède finalement la victoire au duo FNSEA-JA

Terre-net Média

À cause d’un simple message de mobilisation posté sur Facebook pendant la période du scrutin, la Confédération paysanne a finalement perdu l’élection de la chambre d’agriculture de Loire-Atlantique. Le duo FNSEA-JA a remporté le nouveau scrutin avec plus de 48 % des voix.

Lors du dépouillement des bulletins de vote pour les élections chambres d'agriculture en Loire-Atlantique.Lors du dépouillement des bulletins de vote pour les élections chambres d'agriculture en Loire-Atlantique. (©@FNSEA44) 

Le nouveau scrutin des élections chambres d’agriculture en Loire-Atlantique s’est soldé par la victoire du duo FNSEA-JA, avec 1 983 voix, devant la Confédération paysanne avec 1 556 voix et la Coordination rurale avec 539 voix. Les trois syndicats se voient ainsi attribuer respectivement 13,4 et 1 siège dans le collège des chefs d’exploitations.

La Confédération paysanne, qui avait remporté le scrutin en janvier dernier à seulement 2 voix près, perd finalement sa victoire à cause d’un message posté sur Facebook pour inciter les agriculteurs du département à aller voter.

Au vu de l’écart infime de voix, la FNSEA avait contesté les résultats devant le tribunal administratif arguant un non-respect des règles électorales. Le tribunal a estimé que la courte victoire de la Confédération paysanne pouvait être imputée à ce message publié la veille du scrutin.

Un nouveau scrutin a donc été organisé en octobre 2019 pour le collège 1, celui des chefs d'exploitation.

« Les agriculteurs ont fait le choix d'un syndicalisme responsable qui promeut, dans son territoire, les valeurs du métier, d'un syndicalisme économique qui défend le revenu des agriculteurs dans leurs filières », ont commenté la FNSEA et Jeunes agriculteurs, à l'issue du dépouillement du scrutin. « Les équipes JA et FNSEA de Loire-Atlantique peuvent sereinement poursuivre leur travail au service des agricultrices et des agriculteurs pour une agriculture compétitive, durable et résiliente. »

Pour la Confédération paysanne, « la peur du changement l’a emporté ». « Le projet de la Confédération paysanne s’est voulu ouvert vers demain et en faveur d’un lien réaffirmé avec les citoyens quand celui de la FNSEA-JA a attisé les peurs et activé le repli corporatiste. Bien que ce projet ait remporté la majorité des suffrages, nous pensons toujours qu’il n’est pas à même de répondre aux enjeux de revenu paysan, de transmission et de renouvellement des actifs.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous